[WAB]La redevance des Véhemdées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[WAB]La redevance des Véhemdées

Message  Admin le Jeu 15 Nov - 18:32

Un vendredi soir, il y a fort longtemps...

"- Dis moi Cequemailledix mon druide, t'es sûr de ton coup ? Non parce que franchement, faire raquer les convois et autres mectons qui passent par la route qui va vers Rome, je vois pas ça comme une idée d'avenir ton histoire de péage.
- Oui, forcement, mon bon Starduhix, je comprend que l'ouverture d'esprit c'est pas ton fort et que t'as le bec verseur plus dilaté que les esgourdes, mais au vu de la tronche de nos finances publiques, dont le gouffre, s'il était bordé d'hémorroïdes ressemblerait aux fessards de nos gars à chaque fois qu'ils se sont fait tôler par les Grec d'Oteldepass, on a aps le choix ! Je te rappelle qu'à l'apréciation des tributs on l'a perdu notre triple A : Amphore, Amuse-gueule et Apéro ne sont plus à la carte ! C'est la crise mon bon chef, alors on a grâve intérêt à se refaire la cerise, et si tu veux pas qu'on finisse maudits, standards et pauvres, comme la tribu de Sarcozix, y vaut mieux q'on se remue les meules, non ?
- T'as raison vieux crabe, té d'ailleurs v'la des clients ; réveille donc les gars, ça m'a l'air de vouloir envoyer du gros en face !"


C'est ainsi que les fameux Véhemdées de vostre serviteur se rangèrent en ordre de bataille face aux Carthaginois de Yann (Bibopx)









Et les dieux décidèrent que les Gaulois qui jouaient à domicile tapassent le coup d'envoi...
Et les deux lignes de bataille s'ébranlent (surtout les Véhemdées Laughing Embarassed ), quelques tirs sans conséquence de part et d'autre, mais il est clair que les éléphants étaient la cible prioritaire des Gaulois, l'expérience les ayant beaucoup muris, ils ne voulaient pas agir comme des poires.






Puis au centre, Roccossifrédix et Agadebigdix, grande bannière de la tribu, jetèrent leurs cavaliers sur d'imprudents tirailleurs lybiens.


Tandis qu'à ma doite j'envoyais la charioterie de Jonaillerondix contrer la tentative de débordement de la cavalerie carthaginoise. Et sur la gauche, je lançais tout ce qe j'avais sous la main, jusqu'aux nains des vitrines du club affraid sus au gros babar qui longeait le village, l'abîmant un tantinet sans l'affoler hélas (le pachyderme, pas le village Razz ) !




Ouf ! Mes nobles aux persos sur-vitaminés ne se croutèrent pas lamentablement contre les terribles javeliniers lybiens qu'ils avaient chargés, il les dispersèrent dans la poursuite qui les amena dans le dos de la ligne punique, paniquant au passage, la seconde unité de tirailleurs de Yann.


Bon, je dois changer la caisse du chat Suspect (ordre de l'autorité supprême affraid ) avant de continuer ce palpitant récit. Razz

La réponse des adorateurs de Baal Moloch fut féroce, un éléphant chargea mes Gaesatis, ceux-ci répliquèrent d'un magistral tir de javelots qui entama sérieusement son équipage. Et la cavalerie s'en prit à mes archers, ceux-là désarçonnèrent un de leur opposant avant de s'échapper en un sprint magistral (ce qui au final ne fit pas mes affaires, car ainsi ils cachaient la cavalerie punique à mes chars !)


A ma gauche, l'autre éléphant chargea mes cavaliers légers, qui surent serrer les fesses suffisement pour lui faire subir une autre blessure avant de détaler ventre à terre.

Et là... la grâce ! Le miracle ! L'éléphant qui s'en prit à mes Gaesatis fut fort timide, mais mes nudistes frénétique prirent sur lui la revanche de tôles innombrables sur les tables du club ! Fuite éperdue du babar, laissant mes fanatiques en délire au milieu de la table !
Fanatiques dont la frénésie fit alors charger la cavalerie lourde sur leur gauche, alors que Starduhix entrainait son warband sus à l'imposante phallange africaine qui lui faisait face !


Trop jubilant pour me soucier des ralliements foireux de mes troupes légères en déroute, je continuais à arroser méthodiquement l'éléphant qui menaçait la bande à Gelatrix et Ceuquemailledix, mais la bête blessée tenait bon. Et les frondeurs d'Intiphadax bien accrochés aux ruines au centre grélaient sournoisement la seconde phalange africaine.



Starduhix défia le perso punique qui lui faisait face, et contre toute attente, le terrible Gaulois à la rapière de mousse en fit de la charcuterie ! Ses gars épinglèrent deux ou trois lanciers de plus, mais subirent une avalanche de coups qui les mit à mal !
Perdant le combat d'un point, l'autorité de mon big boss n'eut même pas besoin de la promiscuité de la grande bannière pour tenir ses rangs, mais je redoutais la suite du combat ! La cavalerie arriverait-elle à temps ?

Qand à mes gaesatis, ils mirent une peignées (les bonus de l'infanterie aidant) à la cavalerie punique, malgré la présence de son général et de sa grande bannière !


Et c'est là que les facécieuses Déesses gauloise me firent oublier la règle la plus sympa quand on joue des warbands ! La cavalerie de Yann aurait dû fuir ventre à terre face à la férocité de mon impact ! Mais bon, c'est marrant aussi quand les Dieux nous servent deux fois l'apéro non ?

L'éléphant de Maal Baloch bien amoché chargea le warband Cequemailledix/Gélarix, ses derniers tirailleurs quittèrent la table et ils me glissa ses Numides par derrière affraid C'est là que l'erreur de débutant est flagrante, il avait déployé sa cavalerie Numide en open order et pas en skirmisher, lui faisant perdre ainsi une très grosse part de son efficacité dans le harcèlement et la manoeuvrabilité pour lesquels ce type de troupe excelle !
En revanche, Yann fit preve d'une sournoiserie géniale, coup de jarnac vicieux qui lui valut l'adhésion par toute l'assemblée de ce soir au club, l'équipage de son dernier éléphant intact, qui jusqu'alors jouait à cache-cache avec mes nobles à cheval, rafala le cul du pachyderme qui fuyait mes Gaesatis, espérant le blesser, pour le faire s'emballer dans une direction aléatoire afin qui me revienne sur la courge ! J'adore ce genre de coup tordu, digne d'un général Skaven Very Happy Laughing Mais ce fut sans effet.

La cavalerie de Yann et mes Gaesatis continuaient leur guerre d'usure, à chaque fois à mon avantage, mais la présence du général et de la grande bannière de Carthage dans l'unité la maintenait au contact
L'éléphant affaibli fit quelques pertes à mon Warband qui tint ses rangs, après que Gélatrix (c'était vraiment la soirée de grâce) ait occis l'équipage punique. Le Warband de Starduhix, qui lui avait retrouvé sa forme habituelle... lamentable... en pris à noveau plein les meules face aux Africains, mais malgré un test diffcile, resta sur place !

Ma réaction allait être légendaire affraid

Ni une, ni deux les chars de Jonaillerondix, faisant fi de la proximité du troisième éléphant, chargent le flanc de la phallange qui malmenait Starduhix, cette dernière réussit alors son test de peur et son test de panique. Mes chiens aussi, dressés à la chasse à l'éléphant et nourris exclusivement de Pal à la haarissa chargent le flanc de l'autre éléphant bien amoindri il est vrai.





Mes cavaliers nobles continuent quant à eux à jouer au chat et à la souris avec la seconde phallange africaine au centre, toujours copieusement arrosée par mes frondeurs.

Gélatrix d'un lourd revers de son épée, décapita l'éléphant dans lequel mes chiens féroces plantaient leurs crocs...


Les chars de Jonaillerondix furent aussi lamentables que Staduhix, la réponse punique fut saignante à l'encontre de mon warband, mais grâce à la prise de flanc, le test de moral de mes deux unités fut aisé, mais le dernier éléphant carthginois arrivait ventre à terre sus à mes chariots....

Son impact fut... médiocre, un seul char fut piétiné. Mais alors, mes perso eurent un regain de vitalité, la peur donnant des ailes, ils massacrèrent des lanciers à tour de bras, imité par leurs troupes après que les Africains foirèrent totalement leur myriade d'attaques restantes ! Panique de l'éléphant, fuite et massacre des lanciers de Yann ! Les Dieux avaient ce soir là choisi leur camp !


Alors que mes chariots se retournaient pour épingler à leur tableau de chasse les cavaliers puniques aux prises avec mes Gaesatis, quelques tirailleurs hacelaient de tirs lametables les arrières des Numides, tandis que le reste de mes troupes lançait force javelots et balles de frondes sur la dernière phallange de Carthage dont les effecfifs commençaient souffir grave de l'usure du temps.


Survolté par l'ambiance générale, mes fanatiques mirent une rouste d'anthologie au reliquat de cavalerie qui leur faisait face, et malgré la relance de leur bannière, ceux ci partirent en totale déroute, sous le regard frustré des chars de Jonaillerondix.


Le glas de Carthage avait été salement salé Razz


"- Bon les gars finalement le babar farci, rôti à la broche c'est pas dégueu !!"
La fête battait son plein chez les Véhemdées, le vin coulait à flots, des jeunes femmes nues et décoiffées passaient de bras en bras, en une terrible débauche des sens qui aurait fait rougir un habitué des orgies de Rome, tandis qu'accompagné du barde de la tribu, Starakaddémix, les Gaesatis chantaient, ivres morts...

- Et on entend dans les champs marraver les éléphants,
- Et on entend danns les bois courir les carthaginois...


Une partie d'anthologie (ben oui, les Véhemdées ont gagné ! bounce Embarassed ) face à un adversaire vraiment super cheers et une armée magnifique.
Une très bonne soirée de plus à notre actif Cool
avatar
Admin
Admin

Messages : 3594
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://new-wab.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum