[black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  lenwelin le Sam 15 Mar - 9:13

Sûr de ses plans et de son cartographe (un lointain cousin du plus célébre cartographe antique selon ses propres dires  Rolling Eyes ), le généralissime autrichien était bien décidé à se diriger vers Paris comme ordonné.
Fin janvier il a commencé a avoir des doutes quand il a repassé la frontière Suisse. fin février ses derniers doutes furent totalement dissipés quand il tomba nez a nez avec une brigade anglaise elle aussi perdu dans un coin de la France non répertorié.
Mais qu'importe car ces derniers l'informent qu'une " ridicule petite" division française, complètement harassé par un week end de beuverie et complètement démoralisé par une légère neige qui leur rappel la Russie tente de traverser le cours d'eau situé non loin de là.
Devant des informations aussi fiable notre bon général choisit de tenter sa chance ! Si Paris est probablement hors de portée, une victoire facile sur une troupe de conscrit devrait lui rapporter assez de gloire pour rentrer dans sa douce nation en héros...
Ni une, ni deux l'ordre est donner de manœuvrer aussi vite que possible à la rencontre du français (cela a tout de même prit 7 jours pour faire 24.6 km).

Les français de leur coté, ont été prévenue qu'une division autrichienne tournait en rond dans la région sans direction clairement définie mais qu'ils pillaient allègrement le vin des paysans. Venant justement d'écraser une division anglaise il y a peu, ne laissant qu'une simple petite brigade s'échapper, l'état major se sentait assez optimiste et ne pouvait laisser un tel arriviste d'autrichien piller les liqueur locale impunément ! On décida donc de leur rappeler qui est lé véritable ivrogne de l'Europe...

C'est dans ce contexte qu'une des plus terribles batailles de la campagne de France s'initia ! Son manque de reconnaissance historique n'est dû qu'à la perfidie de Lord wellington, qui, voulant récupérer tout la gloire à lui, a délibérément omis de dire que des braves autrichiens ont sciemment détourné leur route de plusieurs centaine de kilomètre pour venir le soutenir et perturber les manœuvres françaises par une manœuvre aussi hardie!  Rolling Eyes 


Voici d'abord un plan d'ensemble du champ de bataille ...
Le centre  étant tenu par 2 brigade de ligne autrichienne, le flanc gauche par la division anglaise (qui se demande encore pourquoi y a de l'autrichien dans le coin...) et le flanc droit par une brigade d'avant garde.


Les français semblaient en large infériorité, mais leur avance rapide laissait une drôle d'impression aux autrichiens. Ces derniers voient d'ailleurs l'ensemble de leur centre ne pas arriver a mettre un pieds devant l'autre surement a cause de l'hésitation palpable de leur officiers supérieurs...



Contrairement à leurs habitudes, les anglais, avides de vengeance se lance dans une chevauchée sauvage digne des plus grands westerns (mais sans monture, à la façon monty python quoi...) les landwehr autrichiennes, probablement impressionnées par cet élan britannique, sont d'ailleurs les seuls à les suivre un minimum ...





Les francais eux tentent de passer le plus rapidement les ponts pour éviter de se trouver coincer dans ces goulets d'étranglements, pour cela ils envoient directement les couteaux suisses, soutenues par des carabiniers qui s'amusent entre les bottes de foins (les filles du fermier local s'y étaient cachées...)




Pendant que leur deuxième ligne passe le premier bras d'eau...



Les francais n'ont pas dérogé à leur réputation de troupes manœuvrières en réussissant des le second tour a poster une avant garde de l'autre coté du pont, alors que l'infanterie autrichienne hésite encore a avancer (chef en face ils ont pas l'air si démotivés que ce que vous nous avez dit !) ce qui ne déroge pas non plus a leur réputation ...
Les hussards se retrouvent alors obligé de lancer une charge pour faire reculer les suisses et permettre à l'artillerie à cheval de se positionner proche des bois...



Malgrés cela le général autrichien se sent confiant, le flanc gauche est bien tenu par les anglais qui réalisent leur premier échange de tir sur un bataillon de léger isolé (le reste de sa brigade a été ceuillir des champignons dans la foret à la suite d'un échec critique dans les ordres ...). Le flanc gauche n'est pas menacé pour le moment et la masse autrichienne devrait, en théorie être capable de contenir l'avancé du centre français, surtout avec l'aide des ponts...





C'était hélas sans compter sur la furia francese qui se matérialise sous la forme de carabinier qui lance une charge milimétré sur les hussards autrichiens... Ces derniers ne demande pas leur restes et fuient vent du cul dans la plaine. Au final cela redonne de l'air à l'infanterie francaises qui profite de l'espace pour consolider sa tête de pont...



Et là c’est le drame ! contre toute attente (et information des perfides anglais) une brigade d'infanterie francaise fait son apparition sur le flanc droit du champ de bataille (surement pour cela que les anglais ont insisté pour s'occuper du flanc gauche) avec rien de moins que de la légion de la vistule et des grenadiers de la vieille garde (mais sérieux que font il ici  Rolling Eyes ? )



La ligne centrale autrichienne doit se mettre en place pour encaisser la menace des carabiniers...



... tout en lui demandant une chose impossible : manœuvrer pour réagir aux renforts français ... (ils arrivent déjà même pas a mettre un pied devant l'autre ...), Les grentzers se retrouvent donc un peu seul face à du très lourd et n'ont que la rivière pour protection...
Ils tentent tout de même un jolie tir d'enfilade sur les colonnes polonaise de la vistule qu'ils désorganisent, pendant que l'artillerie tente d'attendrir la cavalerie française au centre...



Cela n'est hélas pas sufissant et la charge des cuirassiers forcent les autrichiens à se mettre en carré ... Juste sous le nez des bouches à feu française qui ne manque pas l'occasion en or...



Sur la flanc droit, méchamment énnervé par ses troupes de frontières, la ligne francaise se forme en colonne et lance une charge à la baïonnette.... Qui aprés un tir a bout portant désastreux et un manque de motivation évident, se transforme par une déroute des grentzer...  sous les yeux médusés des hussards qui se réjouissaient d'avance de la contre charge de flanc qu'ils allaient pouvoir effectuer  pale 



Au final le pont du flanc droit est quasiment ouvert, et la vieille garde s'y engouffre... Pour stopper l'hémorragie, les hussards lance une charge sur les grenadiers encore frais qui se mettent en carré et repousse évidement sans problème la cavalerie... Mais le but est atteint, la  ligne francaise se stabilise et est ralentie... Il faut espérer que les troufions autrichiens se décide enfin a bouger ....







Devant tant d'animosité, on avaient presque oublié les anglais qui s'écharpe joyeusement dans un duel de tir avec la ligne francaise.
Au final après une démoralisation surprise d'un des bataillons anglais ( le général autrichien étant alors a ce moment là a 2 doigts de penser à une perfides trahison de son Allié...) Il finit par retourner la situation en repoussant le français de l'autre coté du pont...


Les hongrois se décident donc enfin a bouger ... Mais hélas pas de la bonne manière car leur officier a fait une bourde et la moitié de la brigade a décidé de retourner tenir la colline central ... situé dans la zone de déploiement des coalisées (qui est certes l'objectif principal des français ... surement une stratégie de repli a long terme...  tongue )

C'est au final la landwehr autrichienne qui tient la ligne en se mettant en carré pour stopper la percée française sur le centre gauche... L'artillerie n'ayant même pas réussi a se dételé pour soutenir ces derniers ...



Au final le centre autrichien ne ressemble plus a grand chose, sous les yeux légèrement désabusé de ses généraux... L'artillerie sur la colline ayant du mal à viser par dessus ses alliés fait plus de bruit que de dégâts...



Sous l'impulsion britannique, le dernier bataillon de hongrois encore dans le coin, lance une charge sur les suisses pour soulager la pression, pendant que les rouges continue de s'amuser follement dans un duel de tir, qui a au moins le mérite de stabiliser le flanc gauche ....



Jusqu'à ce que la brigade de cavalerie légère décide de s'introduire dans les espaces laissé pour réaliser une terribles charge sur l'artillerie anglaise... Malgré un jolie tir de mitraille cette dernière n'arrive pas a les repousser et se fait emplafonner... sous les yeux des cavaliers anglais qui viennent d'arriver en renfort (et se demande ce qu'ils vont pouvoir faire)





Petit plan du centre et du flanc droit du champ de bataille, pour se faire une idée de la situation



Les anglais, voyant les troupes napoléonienne prennent un peu trop confiance, lance une charge sur l'artillerie qui tentait de passer le pont (et qui accessoirement les arrosait copieusement de plomb... Razz )
Après avoir traversé la mitraille de manière miraculeuse (les servants devaient être sévèrement bourrés et on tiré complètement à coté) ils ont encloué la pièce avant de réaliser une retraite stratégique sur leur position précédente (faut pas non plus en demander trop coté offensive à un anglais !)



Pendant ce temps la, les hongrois recule peu a peu devant le suisse (sérieux, il faut me donner leur recette de chocolat milka, ca fait des jets de dés monstrueux ces trucs là  affraid ) la ligne anglaise balance la sauce à bout portant sur les lanciers polonais qui prennent sévère, mais ne flanche pas .... tout comme les hussards de la 5ieme.... laissant poindre une charge décisive de la cavalerie anglaise sur leur poire rapidement ... et ainsi prendre enfin le contrôle du flanc gauche et permettre un soutien sur le centre



Au centre la ligne autrichienne est enfin passé a l'attaque et a réussi à décimer les troupes française sur le pont central, menaçant alors le flanc de la vieille garde pendant que le cavalerie et l'artillerie se positionne devant...



Et la plus rien ne va ! ... La cavalerie anglaise (probablement payée avec l'argent suisse !) loupe lamentablement ses manœuvres et reste en colonne de marche  l’empêchant de lancer sa contre charge... La cavalerie française laisse échapper un énorme soupir de soulagement ....



La landwehr contre tout attente bloque les carabiniers français en restant en carré... (ils passent leur temps a se tourner autour....)



Et une mélée général s'engage au centre quand la seconde ligne francaise vient combler la brèche... soutenu par la garde, pendant que les polonais passent enfin le pont



La bataille se terminera sur ceci, avec le centre autrichien qui finit par céder complètement, mais arrivera, grâce a un joli tir de mitraille en enfilade, à prendre le bataillon de la vieille garde (qui a tout de même prit la sauce pendant toute la partie)

Les Français ont donc fini par prendre 2 des ponts et contester le dernier.

Au final une bien jolie bataille avec un peu plus de 500 fantassins sur la table qui ont eu quelques peinent à manœuvrer dans ce scénarios de contrôle de pont qui fut bien amusant

En espérant que vous ayez prit plaisir a la lecture je vous souhait un bon week end  bounce (et désolé pour la qualité de certaines photos dans le feu de l'action, l'effet des boisson au "lait fraise" n'a pas aidé a la mise au point  Rolling Eyes)
avatar
lenwelin

Messages : 89
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  The Miles le Sam 15 Mar - 9:47

Super!

J'suis pas très fan du Napo en figurine (trop fait quand j'étais petit?) Je vois le rapport de bataille, je me dit: bon aller, on vas quand même le lire. J'arrive à la fin et je me peste: "déjà fini, C'est scandaleux!"

C'est très bien mis en forme et très agréable à lire!

The Miles

Messages : 1493
Date d'inscription : 09/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  Invité le Sam 15 Mar - 10:46

C'est vraiment superbe !!! affraid Dommage que je n'ai pas le courage de me lancer dans cette période ! Crying or Very sad Mais c'est trop de boulot pour moi . Et on ne peux pas tout faire . Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  biak40 le Sam 15 Mar - 11:31

superbe, CR sympa, décors sympa, figouzes pareil. Bravo  cheers 
avatar
biak40

Messages : 588
Date d'inscription : 04/04/2013
Age : 38
Localisation : landes

Voir le profil de l'utilisateur http://histofigouzes.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  carthago92 le Sam 15 Mar - 11:42

super récit et superbe figurines effectivement vous avez bien du rigoler pendant cette partie
félicitations
 cheers  cheers  cheers
avatar
carthago92

Messages : 295
Date d'inscription : 23/05/2013
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  darkness le Sam 15 Mar - 11:57

PPooooaaaffffffffffffffffffff!!!!!j'viens d'm'en prendre plein les yeux  I love you  I love you  I love you  I love you  I love you 
Super CR et figs magnifique  cheers 

Un vrai plaisir .MERCI à vous sunny  sunny  sunny  sunny  sunny
avatar
darkness

Messages : 594
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 49
Localisation : VIERZON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  Siaba le Sam 15 Mar - 16:55

Que dire de plus après toutes ses louanges bien méritées ?
Superbe rapport de bataille avec des figurines très bien peintes. Merci d'avoir fait partager 

_________________
- Do you ever feel lonely?

- Only around people.
avatar
Siaba
Admin

Messages : 3475
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 46
Localisation : Albi (81)

Voir le profil de l'utilisateur http://liketoysoldiers-siaba.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  Admin le Dim 16 Mar - 13:39

bounce  cheers

What esle ?  Cool
avatar
Admin
Admin

Messages : 3581
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://new-wab.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  di-stephano le Dim 16 Mar - 18:41

Je conchie Napo de toute mes forces, mais force est de remarquer que c'est terriblement classe !

Bravo, un superbe boulot !

Et en plus, c'est aux Loups ^^
avatar
di-stephano

Messages : 67
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 33
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur http://disteph.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  lenwelin le Dim 16 Mar - 18:48

On a mit du temps mais on a fini par transmettre une légère napoleonnite en meurthe et moselle   Rolling Eyes 

Merci pour tout ces commentaires  Embarassed
avatar
lenwelin

Messages : 89
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  halbarad le Dim 16 Mar - 19:54

bravo pour les figs et les décors j'ai une armées anglaise acquise pour une bouchée de pain mais elle est encore sur les grappes …ça donne envie   Very Happy Very Happy
avatar
halbarad

Messages : 86
Date d'inscription : 10/02/2014
Age : 51
Localisation : liege

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  Gillou le Jeu 20 Mar - 19:35

C'est du lourd côté figurines et côté décors.

Le CR est très complet aussi.

Bravo    cheers

Gillou

Messages : 399
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  Le rat débile le Ven 21 Mar - 12:33

Gillou a écrit:C'est du lourd côté figurines et côté décors.
Le CR est très complet aussi.

Tout pareil comme Gillou, ca envoie du pâté !
Faut tout de même admettre, le Napo en masse, ça déchire.
avatar
Le rat débile

Messages : 92
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 52
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [black powder] Napo : Guide touristique de la France de 1814

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum