Avec les "diables rouges" en Normandie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  Jean46 le Ven 22 Juil - 9:33

Salut à tous. Une fois n'est pas coutume et j'ouvre de nouveau ma boîte paras anglais/panzer-grenadiers 44 laissant mes troupes d'Indochine au repos. A l'occasion de notre première rencontre avec un nouveau joueur, nous avons décidé de choisir cette période pour une partie initiation. Budget 1000 pts, scénario "attrition" qui permet une arrivée mesurée des troupes. Lui allemand, moi, anglais. En route pour les combats !

Le second-lieutenant Collin regarde les haies, et le planeur Horsa au-delà. Celui-ci est resté là, tel quel après son atterrissage. Cela fait maintenant plusieurs jours et nuits que Collin et ses hommes combattent du côté de Merville et Bénouville. Les allemands après la surprise du jour J se sont ressaisis et il n'est pas rare maintenant de tomber sur des allemands plus combatifs et surtout plus expérimentés qu'aux premiers jours. Et c'est justement ce que les derniers ordres viennent de lui annoncer. Occuper le terrain au-delà du planeur en repoussant très certainement des troupes de vétérans en face.

Pour le leutenant Berlingen nouveau sur le front de Normandie, l'ordre du grand quartier général est simple, exterminer les paras anglais ! "Enfin, nous allons nous frotter à ces fameux "diables rouges", et leur montrer comment combat le soldat allemand !" A peine cette pensée émise, ses ordres fusent pour le déploiement de ses troupes...

Le terrain. Les allemands arriveront par le haut, les paras anglais par le bas.



Tout est calme pour l'instant.


Mais déjà, à l'opposé de cette traction sagement garée, un groupe de combattants ennemis (et) déterminés progressent rapidement.


Bien caché derrière une fenêtre, juste au-dessus du véhicule, l'observateur de mortier anglais, surveille le terrain et repère le mouvement.


Tandis qu'une Vickers et ses compagnons d'arme avec le mortier se mettent en place au centre.



Pendant ce temps, un deuxième groupe de combat allemand court à l'abri vers le planeur.


A droite du deuxième groupe, le premier et le semi-chenillé.



Enfin le leutenant berlingen prend position, accompagné de ses deux opérateurs radio, tout à côté du mortier.



Pour l'instant, l'espace central est dégagé mais pour combien de temps ?


Côté anglais, un groupe de combat et Peter le tireur d'élite accompagné de son fidèle Roger avancent, couverts par la ferme et un petit bois.


Sur le flanc droit anglais, le second-lieutenant Collin observe tranquillement avec le flegme légendaire de ses origines, les manœuvres ennemies. Il sait déjà où il va tenter de percer les lignes et appelle par radio des renforts qui ne tarderont sans doute pas venir... Du moins, l'espère-t-il...



2ème tour :
Comme si son souhait avait été entendu par le ciel, un deuxième groupe de 10 paras arrive près de lui.


Les allemands ne restent pas inactifs, le tireur de la MG du semi-chenillé, tire en courtes rafales sur les servants du mortier, heureusement avec seul effet de leur faire baisser la tête. Le véhicule est bientôt rejoint par quelques hommes.




Le 1er groupe de paras continue lui sa progression prudente dans la cour de la ferme.


Tout à coup, un bruit de moteur se fait entendre, trop léger pour être un char mais suffisamment bruyant pour représenter un danger potentiel.
- "Attention les gars". S'exclame le parachutiste Martin en découvrant sur la route l'approche d'un Puma.


Une rafale de mitrailleuse et Martin s'écroule au milieu de ses camarades.


Les événements s’enchaînent alors à toute vitesse.
-"Fire !" Un obus de 6 pdr file tout droit vers le fauve. Passé inaperçu, un canon antichar prend le véhicule pour cible. Mais la précipitation et surtout le peu de partie visible font que les premiers obus frôlent sans toucher le véhicule.


Le combat est maintenant général. Cela tire de partout et les déplacements deviennent dangereux à découvert. Peter et Roger (équipe tireur d'élite) exécutent un bon de l'autre côté de la route à l'abri d'une haie. Ils ont repéré le 1er groupe allemand pourtant lui aussi à couvert. Dans la foulée et sans prendre le temps de viser, les deux hommes tirent sur le groupe. Les têtes se baissent et un ennemi est à terre, nul ne sait qui l'aura atteint mais quelle importance ?



A l'aile gauche anglaise, derrière la ferme, une équipe Piat arrive en renfort, prête à engager une chasse à mort avec le Puma.


Sur l'aile droite, le 3ème groupe contourne le petit bois afin d'arriver sur le flanc allemand près du planeur et pourquoi pas, menacer le mortier.


Manœuvre sous la haute protection des armes lourdes.



3ème tour :
Tandis que le canon de 6 pdr veille au centre. Un nouvel obus est engagé mais le tir sur le Puma est encore raté.
Par ailleurs sur l'aile droite anglaise, se trouvent donc, 2 groupes de combats (le précédent est hors photo à droite du bois) et le QG.


Afin de protéger le groupe de paras pris sous le feu du Puma, l'équipe mortier engage des roquettes fumigènes. Tchhoouub ! Aussitôt, un nuage de fumée s'élève au loin, mais... à côté du véhicule et non devant.



En outre, la situation s'aggrave pour les paras de la ferme, ils ne comprennent pas un ordre pourtant simple d'avance et restent là dans la cour, susceptibles d'être touchés à tout moment. Incompréhensible !


Et là, nous avançons à grand pas vers le drame. Sur le léger pli de terrain qui donne malgré tout un peu de hauteur, une mitrailleuse allemande s'est mise en position. Peter, le tireur arme la MG42 et arrose copieusement la haie qui couvre Peter (ironie du sort) et Roger son équipier. Les deux hommes plongent, touchés ou à couvert ? Touchés ! Et sérieusement. Roger suivra d'à peine une minute son ami pour un départ vers d’autres cieux. (Jet de dés avec 3 six puis 2 six...).



Ignorant la perte de leurs camarades, les deux hommes au Piat continuent de contourner la ferme pour s'approcher le plus près possible du véhicule allemand.


Pendant ce temps, sous la protection du blindé léger, le premier groupe allemand progresse vers la ferme.


Bonne protection du reste car le tir de la mitrailleuse de tourelle foudroie un nouveau para malgré la difficulté du tir. "Allé les gars, il faut vous reprendre !"



Sur l'aile droite, ce sont plutôt les allemands qui risquent de souffrir. Le 2ème groupe para traverse le petit bois mais n'a pas de cible pour l'instant.


Quand au transport de troupe, l'équipage continue à tenter d'éteindre l'incendie, sans résultat pour l'instant.


Vues générale des combats:
Aile gauche anglaise et ferme
http://i859.photobucket.com/albums/ab159/Jean46/Panzergrenadiers%20paras%20anglais%20juillet%202016/DSCN8270b.jpg

Aile droite et centre


Et voilà pour l'instant. Les acteurs sont dans la place, les canons sont chauds et chacun ne rêve que de bouter l'autre du terrain. Prêts à connaitre la rage et l'horreur avec les tours suivants????
avatar
Jean46

Messages : 374
Date d'inscription : 08/07/2015
Localisation : Escamps (Lot 46)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  la batterie des 4 moulins le Ven 22 Juil - 11:46

Super Rapport de Bataille. Vivement la suite... bounce
avatar
la batterie des 4 moulins

Messages : 326
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 44
Localisation : MENDE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  The Miles le Ven 22 Juil - 13:58

Oui! La suite! Very Happy

Par contre, j'ai pas pigé ce qui était arrivé au transport blindé allemand... Il est quand même pas victime de combustion spontané?

The Miles

Messages : 1493
Date d'inscription : 09/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  Tirailleur le Ven 22 Juil - 18:34

trépidant ! un superbe C/R avec des figurines et des décors extrêmement bien réalisés ! cheers  Que s'est-il passé ensuite ? bounce
avatar
Tirailleur

Messages : 1291
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 47
Localisation : Eslettes, près de Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  Jean46 le Sam 23 Juil - 5:23

The Miles a écrit:Oui! La suite! Very Happy

Par contre, j'ai pas pigé ce qui était arrivé au transport blindé allemand... Il est quand même pas victime de combustion spontané?

Je me suis trompé au deuxième tour, un obus du 6 pdr touche le SDKFZ et en terme de dégâts, c'est l'incendie avec la réussite du test de moral de l'équipage, donc il reste pour tenter d'éteindre le feu.
Merci à tous pour vos commentaires.

La suite ne sera sans doute pas avant lundi car je travaille aujourd'hui et demain. Désolé...
avatar
Jean46

Messages : 374
Date d'inscription : 08/07/2015
Localisation : Escamps (Lot 46)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  carthago92 le Sam 23 Juil - 7:06

bigre cela va être difficile d'attendre le 2ème épisode en tout cas c'est très chouette félicitations  cheers cheers
avatar
carthago92

Messages : 295
Date d'inscription : 23/05/2013
Localisation : Région parisienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  TOF le Sam 23 Juil - 7:55

En raison de la grève d'une certaine catégorie de personnel, nous ne sommes pas en mesure de vous diffuser la suite du reportage...
Pas grave, cela fait un nouveau feuilleton à suivre! Bravo pour ce rapport de bataille Smile Smile Smile

TOF

Messages : 267
Date d'inscription : 20/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  eric1 le Sam 23 Juil - 7:57

Sympa tout cela .
La Jean46 Production prend du volume Very Happy Very Happy
avatar
eric1

Messages : 6437
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 75

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  The Miles le Sam 23 Juil - 9:05

Ah, il est pas si à la rue que ça ce canon antichar au final!

Merci pour la précision et vivement la suite!

The Miles

Messages : 1493
Date d'inscription : 09/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  biak40 le Sam 23 Juil - 10:52

Pfffffffffff, le rapport de malade, bravo pour tout Exclamation
avatar
biak40

Messages : 588
Date d'inscription : 04/04/2013
Age : 38
Localisation : landes

Voir le profil de l'utilisateur http://histofigouzes.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  Jean46 le Lun 25 Juil - 14:36

Chose promise, chose due ! Voici la suite après une fin de semaine bien remplie.

4ème tour :
Les paras de la ferme se reprennent enfin en main et sautent par-dessus le petit muret. La proximité du bois voisin leur offre un abri momentané aux tirs du Puma, lui-même toujours visé par le 6pdr mais toujours, sans résultat.

A l'opposé du terrain, à l'aile droite anglaise, le tireur de la MG42 après son coup de maître sur le tireur d'élite, réarme son engin de mort et mitraille le groupe ennemi le plus proche. mais cette fois-ci, l'arme peut-être pas assez calée, le couvert, nul anglais n'est touché (4 jets de 1 sur 5...).


(Les anglais ciblés sont derrière la haie, derrière la queue du planeur).


"Go !" Profitant du rechargement de la mitrailleuse allemande, le corporal Curtis, un ancien du raid sur Bruneval, lance ses hommes au-delà de la haie, jusqu'au fuselage.


Il ne s'est pas passé grand chose d'autre à ce tour, à part quelques déplacements et tirs sans intérêt...

5ème tour:
Le second groupe de l'aile droite anglaise franchit un bond l'espace entre leur couvert (bois) et la haie. La plupart des hommes a maintenant dans leur ligne de mire le groupe allemand derrière le planeur.


Aussitôt après, visant entre le semi-chenillé et le planeur, ceux qui le peuvent, arrosent copieusement l'ennemi et quatre panzergrenadiers mordent aussitôt la poussière...


Et pendant que l'équipage du transport essaye toujours d'éteindre l'incendie, d'un coup, le chauffeur perd complètement son sang-froid (double 6, fubar). Son compagnon réussit à la calmer rapidement (la droite d'un ancien boxeur est généralement persuasive en cas d'urgence et celui qui en "bénéficie" met un certain temps à s’exciter de nouveau...). Aussi, cette perte de contrôle n'a pas d'effet négatif sur les troupes voisines.

Simultanément, le groupe qui a subit les 4 pertes précédemment ne se laisse pas démonter et en bons vétérans qu'ils sont les allemands répondent à la violence par... la violence. Les survivants ouvrent le feu à leur tour sur les assaillants et un para anglais s'écroule foudroyé en plein front.



Situation générale à la fin du 5ème tour.


6ème tour (le tour de tous les dangers):
"En avant les Paras, que Dieu sauve la reine". A peine le premier dé tiré, le groupe para mené par le corporal Curtis s'élance en avant baïonnette au canon. Et c'est le combat à mort avec l'avantage pour les anglais du nombre et du choc !


Et la furie des diables rouges a rapidement raison des panzergrenadiers mais avec la perte de deux nouveaux hommes. Après l'anéantissement de l'ennemi, le groupe se replie face à la MG42 toujours présente mais il ne peut se mettre complètement à couvert.


De l'autre côté du planeur, le deuxième groupe progresse aussi tant un mettant un "terme" aux efforts de l'équipage su semi chenillé. Autrement dit, le véhicule est définitivement détruit.


Pendant que déferle toute cette violence à l'aile droite, sur la gauche, l'équipe Piat continue de progresser avec le Puma en ligne de mire.


Cependant, celui-ci préfère s'éloigner pour porter secours au leutenant Berlingen bientôt en très fâcheuse posture (face à deux groupes paras).


Pour protéger le leutenant et venger leurs camarades, l'équipe de la MG42 rafale une nouvelle fois le groupe du corporal Curtis. Pourtant pas loin du bout portant et sans couvert, le groupe échappe miraculeusement à un massacre annoncé.



Bien décidé à ne céder aucun pouce de terrain, le leutenant Berlingen maintient la cohésion de ses hommes et avec son second et son radio, ouvrent un feu d'enfer sur les paras vainqueurs dont deux mordent la poussière. Mais cela aurait pu "être pire".



Tandis que ces miracles successifs se produisent à droite, à gauche se joue un drame. L'équipe Piat est assailli par un groupe ennemi et bien que courageux, les deux paras succombent rapidement.


Aussitôt après, les vainqueurs gagnent du terrain et se dirigent vers le 1er groupe ennemi au-delà des murets de la ferme.



Le Puma ayant quitté son abri, il offre (à peine) une meilleure cible (en haut à gauche) au sempiternel canon de 6pdr.


"Fire !" Et l'obus fuse...


Et passe légèrement au-dessus. A la décharge des artilleurs, le tir n'était pas très très facile par la présence des haies et la distance. Sans vouloir parodier un humoriste de l'époque (me comprendront les "anciens"), au 6ème tour, le Puma était toujours vivant...


Et l'on va s'arrêter là. La victoire est globalement anglaise avec un groupe entier détruit et un véhicule contre deux équipes (Piat et tireur d'élite). Belle bataille et une partie ô combien agréable avec un partenaire découvrant la règle donc pas facile pour lui. Quelques erreurs de placement de part et d'autre, des jets de dés majestueux et d'autres déplorables, des actes de bravoure, de l'abnégation, il n'en faut pas plus pour passer une excellent après-midi.

Quelques vues finales:



avatar
Jean46

Messages : 374
Date d'inscription : 08/07/2015
Localisation : Escamps (Lot 46)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  eric1 le Lun 25 Juil - 16:49

Ouf , les tommies ont tenu .
Sans doute on en aura besoin plus tard ,ailleurs .
Grand merci à l' envoyé spécial de Forum News qui nous a fait vibrer avec son récit et ses photos
avatar
eric1

Messages : 6437
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 75

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  The Miles le Lun 25 Juil - 18:00

Un chouette rapport!

Cette règle à l'air définitivement sympa!

The Miles

Messages : 1493
Date d'inscription : 09/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  Fifof le Lun 25 Juil - 18:35

Superbe rapport de bataille ! bounce Pour une partie d'initiation, ce nouveau joueur a été gâté, je suppose qu'il est conquis !

Fifof

Messages : 157
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 46
Localisation : Meyzieu (69)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les "diables rouges" en Normandie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum