Delenda Cartahgo non mais sans blague

Aller en bas

Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  Kakitaxav le Mar 4 Sep - 13:58

Et encore un rapport de bataille en DBA : Rome contre Carthage. Bon on a un peu explosé les effectifs théoriques puisque nous avons joué en deux corps de 16 plaquettes (il en manquait 4 de chaque côté pour faire trois corps de 12). La composition des listes elle même a été un peu approximative et on a fait avec ce que l'on avait!

Petite présentation des belligérants :
La célèbre triplex Acies romaine, qui malheureusement ne sert pas à grand chose à DBA. Pas grave, c'est joli.


Quelques détails des princeps :



En face, les Carthaginois ont un gros babar évidemment :


Et surtout une impressionnante phalange punique (50 figurines) :



Ainsi qu'une cavalerie lourdement cuirassée :


Les carthaginois ont également moults alliés celtes et espagnols :




Première partie : les romains se déploient en une longue ligne qui fait toute la largeur de la table. Les carthaginois eux font des gros groupes certainement pour enfoncer la ligne romaine à des endroits concentrés. La cavalerie carthaginoise est sur les flancs alors que celle des romains est en réserve :


Les deux premiers tours sont consacrés au rapprochement des deux lignes prêtes à se mettre joyeusement sur la figure... Une partie des hastati romains se perd dans la forêt en quête de champignons pour la popote du soir :





Les ailes de cavalerie se rapprochent et la cavalerie romaine monte en ligne pour contrer son homologue :


Les choses sérieuses commencent lorsque les nobles celtes chargent les equites romains et les font reculer plusieurs tours d'affilée :


La cavalerie carthaginoise de l'autre côté tente la même chose mais se heurtent aux triarii sur deux rangs. La solide ligne romaine protégée par sa cavalerie
repousse petit à petit l'aile punique ;


Au centre, les espagnols se jettent sur la ligne romaine bientôt suivis par les celtes. Mais la légion se montre intraitable et tel un rouleau compresseur repousse les agresseurs méthodiquement, éliminant la moitié des celtes au passage :



Sur l'aile droite romaine, les nobles celtes sont stoppés dans leur percée par des triairi portés en renfort alors que les equites survivants se remettent de leurs pertes :


Quant à l'aile gauche romaine, les triarii finissent par faire sauter la cavalerie punique qui se retrouve débordée de tous côtés. L'éléphant qui était en retrait monte au front mais un peu tard pour sauver l'aile carthaginoise :



L'intégralité de la ligne de bataille est engagée, les combats font rage de tous côtés. Les hastati dans les bois sont distrait dans leur cueillette par de vils tirailleurs qui profitent du terrain pour ralentir les légionnaires :






La phalange punique se scinde en deux pour se porter au secours des gaulois et de la cavalerie punique.


Hélas, elle arrive un peu tard, car à droite, les cavaliers celtes après avoir effectué une percée héroïque sont pris de flanc par la garde du consul romain. Leur destruction met un coup d'arrêt à la bataille, les romains ayant dominés leurs adversaires sur l'ensemble du champ. La légion s'est comporté comme un bulldozer et la phalange punique était malheureusement trop loin pour s'y opposer laissant ses alliés à leur triste sort Sad .



La victoire romaine est éclatante avec une seule plaquette détruite contre 9 chez les carthaginois. "En voila qui r'vindront pas de sitôt" dixit le légionnaire Tullius Jairienvus Very Happy

L'avantage de DBA étant la vitesse de jeu, nous changeons de camp pour la revanche!

Le déploiement est similaire à avant, mais cette fois la phalange punique est bien collé aux alliés celtes histoire de ne pas les laisser seuls face à la légion (avec pas moins de 100 figurines au centre!). Babar est également déployé face aux triari romains contre lesquels il a de substantiels avantages :




Après la phase d'approche, la bataille commence dans le bois au centre ou les tirailleurs des deux camps s'étripent joyeusement. A ce jeu, les carthaginois finissent par l'emporter grâce à leur supériorité numérique.


Les lignes de bataille se rapprochent alors que l'artillerie romaine disperse les tirailleurs numides devant la phalange africaine :



A cause du manque d'espace, la cavalerie romaine des deux ailes se met en colonne sur les flancs pour serpenter :



Hélas, l'incurie du commandement romain au tour 3 est catastrophique et les dés d'activation ne sont pas à la hauteur des ambitions romaines. La cavalerie celte et espagnole en profite et agresse la double ligne de triarii qui verrouille le flanc droit romain. Le terrain empêchant la cavalerie romaine de venir au secours des fantassins, les triarii sont exterminés au deuxième combat après que les scrutarri espagnols se soient rapprochés pour soutenir leur cavalerie :


Sur l'autre flanc, l'issue est différente. Après avoir enfoncé leurs homologues puniques, les cavaliers romains s'infiltrent sur l'arrière et menacent le général carthaginois alors que la ligne disciplinée des triarii repousse méthodiquement les cavaliers qui leur font face :



Mais c'était sans compter Babar qui s'énerve brutalement et dézingue en un coup les romains engagés. La pauvre unité de hastati située à côté se retrouve doublement débordée face à la cavalerie punique survivante et se fait écraser à son tour!



Quant à l'autre flanc, la cavalerie celte et espagnole met la raclée à son homologue romaine et se ménage de belles opportunités de prendre de flanc la ligne romaine.


Les pertes romaines sont telles (4 plaquettes pour chaque corps alors que les carthaginois n'ont perdu que deux plaquettes) que la partie s'achève. Le choc des deux lignes de bataille n'a pas eu lieu au grand dam des romains qui excellent dans ce domaine.


La journée se solde donc par une victoire pour chaque camp. DBA est toujours aussi fluide, malgré quelques aller-retour dans le livre de règles, nous avons fait les deux parties en 3 heures alors qu'il y avait 200 figs de chaque côté!

Kakitaxav

Messages : 121
Date d'inscription : 17/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  Byblos le Mar 4 Sep - 17:46

Pfiouuuuu 400 figs au 1/72e, hé ben les gars c'est ce qu'on appelle de l'abnégation : respect et admiration Smile

Byblos

Messages : 402
Date d'inscription : 21/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  Le bim le Mer 5 Sep - 7:24

incroyable !

Quels rapports !
Et alors la qualité de peinture en cette quantité et bluffante !
avatar
Le bim

Messages : 453
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 41
Localisation : Saint Raphaël

Voir le profil de l'utilisateur https://historicalminiatures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  kogaratsu le Mer 5 Sep - 12:14

tout est basé un par un...
ben dis donc
merci pour ce joli rapport bien intéressant.
avatar
kogaratsu

Messages : 88
Date d'inscription : 29/05/2017
Localisation : ORGNAC CORREZE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  eric1 le Mer 5 Sep - 13:39

Impressionnant et impressioné
avatar
eric1

Messages : 7370
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 76

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  earlinger le Mer 5 Sep - 19:43

C’est magnifique encore une fois. Félicitations au peintre.

earlinger

Messages : 48
Date d'inscription : 27/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  niko le Sam 15 Sep - 11:48

Bravo pour ces deux batailles ! Même si je préfère la première ( Roma Victor ! Razz) Je lorgne de plus en plus sur le 1/72e qui est bon marché et qui produit de sacrées figurines.
avatar
niko

Messages : 1025
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 48
Localisation : Neuilly sur Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  Byblos le Sam 15 Sep - 13:16

niko a écrit:Je lorgne de plus en plus sur le 1/72e qui est bon marché et qui produit de sacrées figurines.

Attention cependant : si tu es myope comme moi, c'est même pô la peine Sad

Byblos

Messages : 402
Date d'inscription : 21/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Delenda Cartahgo non mais sans blague

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum