[WAB/ACA]Cinq bras cassés à Quatre Bras (Tiens fume ! C'est du Belge ! Episode II)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[WAB/ACA]Cinq bras cassés à Quatre Bras (Tiens fume ! C'est du Belge ! Episode II)

Message  Custodes le Dim 18 Nov - 11:00

Je l'aime bien celui là, alors je vous le remet ici Very Happy

Bon, ça devait être la partie d'anthologie en effectifs, mais avec la météo, j'avais préféré reporter, Fressenc avait trouvé ça sage, mais Schultz depuis trop longtemps dans les starting-block à jeté un regard de mépris à Météo France, et on a quand même organisé le bazar !
JB s'est désisté au dernir moment pour cause de boulot et David était de garde Crying or Very sad
Mais Eric (Le Rat Débile pour les intimes Razz ) est venu avec ses somptueux cuirassiers... et là, j'ai pas pu m'empêcher de partir dans la plus totale démesure Shocked !



Donc côté alliers : Jérôme (Schultz) avec 1 rgt de Cuirs, 1 de hussards, 6 bataillons de ligne, autant de Landwher et 3 pièces de canon avec Gillou (le notre Razz ), et son contingent Austro-Belge (!) : 1 rgt de Carabiniers, 2 de Hussards/dragons légéres, 2 bataillons de chasseurs, 2 de ligne belge, 1 Hongrois et 1 Autrichien (ces deux derniers bataillons étaient menés par le marquis de Thaibault-Montfils, noble dévoyé de la restauration oublié des historiens c Laughing ) et deux pièces de 6 £. Et Cyril, mon padawan commandait l'aile britannique, avec 2 rgts de dragons lourds, 1 de hussards, 1 bataillons de Highlanders (le 42° Twisted Evil ), 4 de ligne et 3 pièces d'artillerie











En face avce Eric, on alignait :
1 rgt de Carabiniers et 3 de cuirs, 2 de dragons, et 2 de hussards. 2 bataillons de grenadiers de la Garde (accompagnés d'un Brutal de 12£), 12 bataillons de ligne, 2 de légère et 6 pièces de 6£.














Le terrain faisait quand même 4 m de large sur 1,5 de profondeur... ben c'était le périf' parisien à 18 heures ! Et pourtant voyant cela j'avais tranché dans les décors, le village du fond (qui devrait être un des deux objectifs de la partie fut relégué en arrière plan, le carrefour devenant objectif. Malgré cela, ce fut une partie terrible, dantesque et homérique... dont je vais vous narrer le déroulement si vous êtes sages

Et les alliés tapent le coup d'envoi !
Avec une avancée timide, sauf les britanniques de Cyril qui partent vent du cul dans la plaine sus à tout c'qu'est bleu !







Notre division de grosse cavalerie au centre, mangea cher du boulet de tout calibre, ainsi qu'un bataillon de la Garde, à qui l'on expliqua le concept de "dommage collatéral" !



Eric, aussi, fit une avancée calme côté biffins mais ces couillons du 9° hussard foirent tous leur tests de manœuvre et bloquent deux unités de "Gros Talons" sous la bouche amusée des artilleurs alliés de tout poil alors qu'ils étaient sensés protéger les "Gros Frères" !

De mon côté, comme un taureau en rut face à un frétillement de muléta, je fonce bille en tête !




A noter la Landwher, qui sentant le sol trembler sous les sabots de notre grosse cavalerie, se met illico en carré en fond de cours, des fois qu'on leur fasse un assaut aéroporté ! Laughing



Côté Austro-Belge, peu d'initiative, on applique la devise si chère à nos chefs: "Pas de couille, pas d'embrouille !" Laughing


Mais déjà les Prussiens occupent le village !




Suite à une phase de tir qui picote encore sur la lourde, mes cuirassiers, profitant lâchement de l'impétuosité des Dragons Anglais qui les oblige à contre-charger, se ruent sabre au clair, suivis de la Garde et des carabiniers !


Et leur passent dessus comme une train de permissionnaires sur une épouse de chef de gare !


Ben décidé à me rendre la monnaie de ma pièce (et en grosses coupures) Cyril envoie ses deux autres unités de cavalerie sur mes bataillons de ligne :


Pendant ce temps, au centre...


La cavalerie anglaise a pris cher ! Et la pression sur l'aile droite anglaise commence à monter encore plus que celle dans ma vessie, malmenée par une rafale d'obus de 16 et de divers autres calibres !


Le 1° cuirs après avoir massacré les dragons, se retrouva englué face à deux unités de fusiliers britanniques, qui grâce à leur nombre, purent se replier après avoir encaissé la charge, t usaient petit à petit mon héroïque unité Twisted Evil
La carabiniers, lassé d'en prendre plein la courge, chargèrent les Hongrois qui purent passer en carré, ce qui empêcha leur massacre, et n'ayant pas pu briser leur adversaires, mes carabiniers choisirent de se replier pour s'offrir à nouveau à un feu nourri !


Après de longues et laborieuses manœuvres, notre centre se trouve enfin en position de peser lourd (comme un blague à JB Laughing ) sur la ligne Austro/Prusso/Hollando/Belge !


A notre droite, le 6° Dragon s'est cassé les dents sur le cuirassiers prussiens, et s'est fait casser autre chose dans la poursuite !
Ce faisant, la menace de la cavalerie teutonne sur notre droite commence à sentir plus pire que des flatulences de culturiste en période de compet' !


Et il y a des moments ou le plus brillant général Rolling Eyes Embarassed Laughing doit savoir se pencher au niveau de ses troupes !













































Bon, assez rigolé, je reprend le cours du récit !

Et là, oh la, la, c'est l'hallali (pas hallal... à l'aïl Laughing )
Charge de face et de flanc en colonne division sur le 42° Highlander qui prend cher, mais ne débande pas (il est commandé par le colonel Mc Heusdress, d''un fière et célèbre lignée militaire !) étant tenace, il se replie en bon ordre...


Mais ne sera rejoint que par une seule des deux unités victorieuses ! alors que plus à gauche, le 20° dragon a explosé les lignards britannique qui vadrouillaient le flanc ! (ben oui mon Cyril, faut passer en carré face à la cavalerie, pas se contenter de tirer en contre charge, même avec des Anglais !


Mes carabiniers sont revenus sur les Hongrois, et ont salement rammassé !


Tandis qu'Eric envoie ses bataillons en colonne de division vers l'objectif...


Les Gros Talons prennent une charge de leurs homologues (et anciens frères d'arme !) Hollandais.


Les cuirs prussiens, qui s'étaient déjà repliés face à un carré français, y repartent à l'assaut soutenus ce coup-ci par le hussards !




Et le village est plus fermement tenu que la croupe d'une bergère honorée en levrette par un chippen dale de ferme !




La charge du 9° Hussard !


Et la mêlée des "Gros".


Reprenons notre souffle et une vue d'ensemble :




Les unités française chargées par les alliés dans le tour précédent ont tenu ! Et voici l'heure de la contre-attaque !




Au centre, la Garde, cible de toutes les vindictes n'a pus aller à l'ennemi, mais a bellement arquebusé le 5° Hussard Belge, qui se rallie malgré 50% de perte !


Mes valeureux lignards exténués se sont cassés les reins sur les highlanders, tandis que le bataillon qui les flanquait se fit dispersé à coup de mitraille. Une autre colonne de division, fortement entamée à grands coups de "Brown Bess" tendait un assaut désespéré sur la colline, occupée par un bataillon de ligne anglais intact et frais !


Le glas des Hollandais...


Mais ce foutu village semple inexpugnable !






Tant pis, lot de consolation, les cavaleries alliées allaient ramasser grave !


Ce fut le coeur amer, la langue chargée et la bouche pâteuse qu'Eric et moi reconnûmes notre échec-mission !
Mais bon malgré une table avec une charge de figs à la limite de l'écœurement, des conditions de manœuvres impossibles, on s'est encore régalés comme des malades ! Crévingu que c'est bô l'Napo !

Et après quelques doutes de mise en place, WAB/ACA s'est avérée parfaitement jouable malgré la surcharge pondérale de la table, et la manière "open bar" dont je gère les budgets ! Ma devise c'est " Emmenez tout ! On trouvera quand même le moyen de prendre une poutrée !" Laughing
Bon, ben vendredi prochain on remet ça, en perdant Eric, mais en récupérant Fred, JB et David (et pi je pense que j'aurai peint 2 ou 3 unités de plus d'ici là Razz ), le but du jeu cette semaine, ça va être de monter le "cours central" du club à 6m de largeur ! affraid

PS : toutes mes excuses Eric, lors de ma série de gros plans, j'ai complètement foiré TOUTES celles sur tes cavaliers ! Embarassed Émotion face à la beauté de tes figs ? Jalousie refoulée ? .... Je vais expier en me flagellant cruellement avec un chapelet de saucisses Laughing

Custodes

Messages : 34
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum