[WAB] Last ray from an ancient sun...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Admin le Lun 11 Mar - 8:01

Et la partie fleuve (à 100 chars !) du dimache 10 mars !
D'un coté Maxime et Gilles (NKE), Jérome (Syriens Alalakhites) et Niko (Summériens) face à l'Alliance du Nord avce David et Antoine(Mycéniens), Kévin et moi (Hittites).

Mais levons le rideau sur les images de la tragédie...




































































































Et maintenant, ce qu'il s'est réellement passé... Suspect Twisted Evil Razz
avatar
Admin
Admin

Messages : 3658
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://new-wab.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  eric1 le Lun 11 Mar - 8:22

cheers cheers cheers cheers cheers cheers

CA EN JETTE !
Plein les mirettes

et les photos en gros plans me laissent pantois .

Bravo à tous ces peintres

Vite , les récits .................
avatar
eric1

Messages : 6602
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 75

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Poulppy le Lun 11 Mar - 8:27

Ils ont refais Kadesh au 1 pour 1 Wink
avatar
Poulppy

Messages : 364
Date d'inscription : 15/11/2012
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://aleaminiatures.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  -Gamot- le Lun 11 Mar - 8:54

Nul besoin de compte rendu pour la grosse bataille.

Les archéologues ont retrouvé à Alalkah la statue du roi Idrimi. Sur chacune de ses faces est gravé le récit de la bataille. En voici la transcription. je pense qu'il est bien mieux de se reporter aux sources que de chercher à déformer la réalité des faits du passé:

(I) Je suis Idrimi, le fils d'Ili-ilimma, serviteur de Teshub, Hebat et Shaushka et le fils de la dame d’ Alalakh. En Halab, ma maison paternelle, vinrent chercher asile les rois du Nil et des gens du pays des deux fleuves (…)

(II) Les gens du Hatti, poussés par l’orgueil et la démesure me réclamèrent la tête des (rois ? L’inscription est effacée)

(III) Mais aucun considéré les choses, que je considérais - ce qui suit, j'ai pensé:
«Celui qui est dans la maison de son père - il est le fils d'un noble prince Celui qui est cependant à la population de Hatti, il est un esclave. " (…) J'ai pris mon cheval, mon char et les gens du pays de Mokichê, d’Al-mina et me rendit dans le désert. J'ai emménagé avec les Sutu et les fils de Tyr. J'ai passé la nuit devant le trône de Zakkar. Le lendemain, je suis parti et me suis diriger vers Kanaan. En Kanaan, Ammija est situé (le champs de bataille? L’inscription est effacée)

(IV) Quand ils ont vu ma personne (et savaient) que j'étais le fils de leur seigneur, ils se rassemblaient autour de moi. (…)

(V) Les rois à ma main droite et à ma main gauche, vinrent à moi, et que j'ai trouvé moi-même sous leur-même (…) les murs dont les pères avaient soulevé avec de la terre, je laisse conduire à l'
hauteur, et je les avais augmenté pour la lutte. J'ai pris l'armée et marcha jusqu'aux gens du Hatti.

(VI) Les gens du nord inondaient le désert de leur multitude. Des gens sans nombre sétaient joints à leur soleil. Là vinrent des gens d’ Amurru, de Arzawa, de Kutzawana, (…) le désert tremblait sous le tonnerre de leurs chars inombrables.

(VII) Le cœur des rois qu s’étaient placés sous ma protection étaient emplis de crainte. Je suis Idrimi, le fils d'Ili-ilimma, serviteur de Teshub, Hebat et Shaushka et le fils de la dame d’ Alalakh. Mon cœur était plein de confiance et Ishtar la belle guidait mon bras. (…) Les cœurs des rois se remirent à vivre.

(VIII) Les gens du pays des deux fleuves s’élancèrent depuis ma main gauche pour porter le feu contre les gens de Milandwana (Milet ? des populations mycéniennes semblent y être attestées à cette époque), les serviteurs du Hatti. Les chars à anons bousculèrent les gens du nord, montèrent la colline où ils s’étaient réfugiés, le cœur empli d’effroi. (…) La juste colère du roi du pays des deux fleuves (…)

(IX) Les deux rois du Nil, à ma main droite, étaient plein d’espérance. Ils savaient qu’Idrimi les protegeraient. Le désert fut le tombeau d’une multitude de chars sous leurs coups. Là tombèrent des fils du Hatti, d’Arzawa, d’ Amurru. Le cœur des gens du sud s’emplit de joie.

(X) Au centre, les flèches d’ airain des gens de ma suite refusèrent aux fils du Hatti le contrôle de l’oasis dans laquelle, le cœur emplis d’effroi, ils souhaitaient d’abriter.

(XI) L’orgueil du roi d’Hattousas fut si orgueilleux qu’il chargea les gens du pays des deux fleuves sur ma main gauche, préférant affronter ces derniers que les gens de ma suite.

(XII) Les deux rois du Nil, à ma main droite, continuaient leurs savantes manœuvres contre ceux d’Arzawa et du Hatti. Le roi du Nil Rigolettokhaton, seul sur son char au milieu du désert eut le coeur plein de confiance (…) sous les yeux d’Idrimi. Il chargeait, insultait et effrayait l’ennemi de sa juste fureur. Les ennemis tombaient sans nombre avant qu’une flèche.

(XIII) Je suis Idrimi, le fils d'Ili-ilimma, serviteur de Teshub, Hebat et Shaushka et le fils de la dame d’ Alalakh. Mon cœur était plein de joie devant le spectacle de mes ennemis tremblant. Arriva alors un espoir pour le soleil ennemi. Un prêtre de Pazuzu, des gens du pays des deux fleuves, voulut renforcer notre avantage et appella son dieu de la peste en notre faveur. Trahison ou incompétence du prêtre, Pazuzu déchaina la peste contre nos forces par erreur.

(XIV) Le roi du Nil Rigolettokhaton à ma main droite tomba sous la flèche impie d’un archer du nord. Le roi du pays des deux fleuves à ma main gauche tomba percé de coups face aux chars du Hatti. Impuissants face au courage de notre allié, le fils du hatti avaient vu ses pleurs interrompus par l’aide que lui apporta (….) charge de flanc (…) lanciers de Milandwana contre le roi du pays des deux fleuves (…)

(XV) L’ennemi à ma main gauche se rua sur le flanc de mes gens. Tombèrent là pour me défendre, les Maryannus d’ Alalakh, les Maryannus d’Almina, les Hupshus d’Almina, les tribus de Sutû. La victoire semblait sourire à l’ennemi impie.

(XVI) Je suis Idrimi, le fils d'Ili-ilimma, serviteur de Teshub, Hebat et Shaushka et le fils de la dame d’ Alalakh. Seul dans le désert sous l’œil de Gakébien brandissant la grande bannière d’Ishtar, je levais les mains au Ciel. « Ô divine Ishtar ! Ô divin Baal ! Pourquoi avez-vous abandonné votre enfant Idrimi. N’ai-je pas toujours été juste ? Ne vous ai-je pas (…) sacrifices, n’ai-je pas bâti les temples de Shonu ou et de Shab ? »

(XVII) L’ennemi m’ entourait. L’ impiété des gens du nord et leur orgueil furent fou au point de chercher àm’atteindre. Je saisi à la main la flèche de bronze qui se fiche dans mon char. Les chars du hatti, entourant leur roi tremblant passa de ma main gauche à ma main droite et frappa de côté mes alliés venus du Nil.

(XVIII) Je suis Idrimi, le fils d'Ili-ilimma, serviteur de Teshub, Hebat et Shaushka et le fils de la dame d’ Alalakh. Ma colère enfla et se déversa comme un flot irresistible sur la multitude qui m’entourait. Les Hupshus d’Alalakh, à mon ordre, percèrent les lignes ennemies, faisnat une grande moisson d’ennemis. Leurs pas victorieux leur livrèrent le camps Milandwana. Les frères Syriens de mes gens qui avaient été contraints de s’armer contre nous eurent le cœur plein de joie et nous rejoignirent.

(XIX) Je suis Idrimi, le fils d'Ili-ilimma, serviteur de Teshub, Hebat et Shaushka et le fils de la dame d’ Alalakh. Ma colère enfla et je chargeais seul au milieu de la multitude, criant ma soif de combat aux gens du hatti terrorisés. Pénétrant en leurs rangs, j’arrivais jusqu’à celui qui se prétend Soleil du hatti. Tremblant, il chercha à se cacher mais ses gens le forcèrent à accepter mon noble défi. Victorieux, je le laissais partir à pieds devant mon char, épargnant sa vie et sauvant ainsi celle des lanciers venus du nil.

(XX) J'ai agi conformément aux souhaits d’Ishtar:
J'ai fait (…) butin et ai pris leur propriété, de leur possession et leur
propriété je les ai distribuées à mes troupes auxiliaires, mes frères et mes
compagnons. Je suis retourné au pays du Moukishê et suis entré Alalakh, ma ville, avec le butin, et avec du bétail et des marchandises.
Avec les possessions que j'avais ramené du pays Hatti. J'ai construit un palais: J'ai fait un trône égal aux trônes des rois et j'ai fait mes frères (égal à) les frères des rois, mes fils (égal à) leurs fils et mes camarades (égal à) leurs camarades.

(XXI) Celui qui fera autre récit de cette bataille, puisse le ciel enfermer sa semence dans le monde souterrain, puissent les dieux du ciel et de la terre diviser son royaume et de son pays! Celui qui change toujours, de quelque façon que
que ce soit, peut Teshub, le seigneur du ciel et de la terre amd grands dieux dans
ses terres, de détruire son nom et ses descendants!

(XXII) Šarruwa est le scribe, le fils de la servante de Teshub, Šimigi, Kušuh et
Shaushka. Šarruwa, le scribe, qui a marqué cette statue. Puissent les dieux du ciel et la terre le maintenir en vie, protéger et traiter ainsi!
Šimigi, le maître de la partie supérieure
et plus bas, le seigneur aussi pour les esprits des morts, lui donner vie!
Trente ans plus longtemps que j'étais roi. J'ai écrit mes actes sur ma tablette. On peut le regarder et
pense constamment à ma bénédiction!


Sinon, que dire si ce n'est que pile poil 100 chars c'est bien impressionant (enfin au début car 70% de perte dans la charrerie c'est également, à sa manière, impressionant).


Dernière édition par -Gamot- le Lun 11 Mar - 9:37, édité 2 fois
avatar
-Gamot-
Admin

Messages : 2212
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 46
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur http://dba28.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  -Gamot- le Lun 11 Mar - 8:55

Juste pour aider à mieux comprendre l'inscription du post précédent

A la main gauche d' idrimi et de ses Syriens se trouvaient les Sumériens de Nikozuzu (gens du pays des deux fleuves) et à la main droite d'Idrimi se trouvaient les Egyptiens (rois du Nil) de Rigolettokhaton , appuyés dans le lointain levant par ceux de Maxsès II.

Face à eux se trouvaient de la main gauche à la main droite d'Idrimi: Les Mycéniens (Milandwana) d' Antonios, les Hittites (fils du hatti) de Cyrillupuma, les Mycéniens (Arzawa) de Davios et les Hittites de Kévinolossuma..
avatar
-Gamot-
Admin

Messages : 2212
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 46
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur http://dba28.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Admin le Lun 11 Mar - 9:19

Face à nous dans la plaine, grouillaient tels des cafards ces vomissures de chacal coprophages d'Egyptiens, ceux de Thébomonfis, mais aussi l'ost de Hyv'anhlmesh un nouveau souverain des bords du Nil venu faire son entrée en lice. Face à nous, ces infetcs traitres Syriens de Gamnoreix, que l'or égyptien avait retournés... les séants félons gouteront nos pals ! Et enfin, à la dextre de l'ennemi, les sauvages malodorants des rives de l'Euphrate, les rénégats Sumériens de Khantip'hétirypâh, mon dévoyé lointain parent...
A ma dextre, le jeune prince Antonius, faisait ses premières armes, la fouge de sa jeunesse, liée à son inexprérience, me faisait glisser le long de la raie une goûte de seur froide qui allait me laisser un sillon de propre entre les meules. Mais à ma senestre le vieux souverain Mycénien Paris Baityd'madmazel et ses hordes de chars formait avce mes troupes un centre d'airan. A notre flanc gauche, le jeune souverain hittite Khai Vhyn, lui aussi stagiaire...

La journée allait être saignante !

Poussés par une rage sans nom, alimentée par la haine telle un bucher des vanités de nos pitoyables ennemis nos lignes s'avancent vers les barbares, assombrissant le ciel de leurs flèche, ainsi que l'avenir de quelques tirailleurs.
Très vite le petit personnel présente des divergences d'opinions, entre les Araméens qui chargent et tôlent sauvagement les frondeurs de Gamnoreix (sans doute attirés par leur pagnes en peau de chèvre), aidés par les tirailleurs mycéniens, tous finiront (assez mal d'ailleurs, mais cela fait partie de l'imparable plan) contre un pavé d'archers syriens rénégats. Une partie de mes Syriens fait mine de flancher sous les pertes, mais c'est juste pour laisser le passage à ma magnifiscence, Hysdairyd Khantip' Rhanduron et sa suite de chars, tandis que mes chariots runners vont fixer les archers summériens, preuve d'une supériorité startégique turlutée par les dieux eux-mêmes !
Car cela libère une lourdre charioterie qui en une charge dantesque et khafkaïenne, faisant fi des flèches des sauvages qui tombent dru sur leur implaccable élan perforent presque la dextre ennemie, et dans leur sacrifice héroïque croulant sous le nombre des hordes sauvages et malodorantes, entrainent avec eux dans la tombe l'infect souverain Khantip' Haityripâh, laissant son armée aux mains crasseuses de son porteur de grande bannière Célaäkh Gémymondoâ (dans une indifférence quasi absolue du reste de ses troupes, preuve de la légitimité douteuse de ce felon dans le ressenti même de sa propre armée !). Armée dont les chars à onagre ont littéralement explosé celle du jeune Antonius, dont l'aide dans le sacrifice de mes chariots contre le roi sumérien fut par trop timide pour les sauver !
Quant à moi, illustre souverain Hydairyd' Khantyp' Rhanduron, que ma marche d'arain et celle de ma suite soit gravée dans les tablettes sacrées pour des siècles et des siècles, que mon noble profil soit frappé sur les pièces de monnaie du monde antique entier, que le nom de mes concubines et autres animaux de compagnie soit donné aux plus grandes avenues de capitales des plus glorieux empires... Bref ! J'me la suis donné grâve !

Pendant que mes peigne-culs de chariot runners se jetaient de cils, se mordaient les fesses et se tiraient les cheveux avec les archers sumériens, j'emplafonnais les archers (boostés par le resultat des parties préliminaires), les massacrant jusqu'au dernier, ma charge irrésistible m'envoya dans la première unité de chars de Gamnoreix, qui fut balayée, poursuite qui m'entraina sur le flanc de la seconde unité blindée Syrienne, en colone de marche (nos adversaires voulaient sans doute singer les formidables mouvements tactiques de bascules de forces d'un front à l'autre que nous opérâmes avec une telle maestria, que c'est bien simple, si la nature nous avait forgé à David et moâ, un physique à la hauteur de notre génie stratégique, nous eûmes été beaux !) qui subit alors le même sort de boucherie chevaline absolue pour finir notre course de folie dans les lanciers syriens, épaulés par nos propres lanciers qui venaient de défaire le bloc d'archers adverses.

Gamnoreix chargea lâchement par derrière, puis défia Hysdairyd', apres le massacre de ses lanciers, au cours du carnage contre les archers du pharaon Hyv'anhlmesh mais celui ci dans sa grande mansuétude, ne l'occis pas sauvagement comme à son habitude dans ce cas de figure...

Il semble qu'à notre senestre, le prince Khai Vhyn eu beaucoup de fil à retorde avec les troupes du sournois Thébomonfis, mais Paris Baityd' Madmazel eut le dessus sur son vis à vis Hyv'anhlmesh, lui boromisant la face au passage.

Bref nous enfonçâmes le centre adverse (et c'est ce qui compte tous les grands stratèges le savent bien, les ailes ne sont revendiqées que par les médiocres généraux !)
De toute façon les objectifs étaient la razzia sur les camps adverses. Du coup, j'ai décidé que mes Syriens à moi, ralliés in extremis en bord de table, iraient piller le camp mycénien du prince Antonius !


Comme ça on avait un camp pillé, et l'adversaire zéro ! Voilà ('tain c'est bon d'être arbitre quand on a aucune morale !)

Bref une journée géniale de pur plaisir ludoloufoque, une régal pour les yeux, et les oreilles aussi, on s'est vraiment marrés .

Expérience plus que conclante donc, que je pense renouveler au club tous les trimestres en changeant d'époque (et de plat à midi selon la saison) !

Les volontaires, un pas en avant !
avatar
Admin
Admin

Messages : 3658
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://new-wab.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Sargon II le Lun 11 Mar - 13:34

avatar
Sargon II

Messages : 240
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Siaba le Lun 11 Mar - 14:36

Excellent ! Superbe bataille et superbes photos. Effectivement, on se croirait à l'échelle 1/1 Smile
avatar
Siaba
Admin

Messages : 3592
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 47
Localisation : Albi (81)

Voir le profil de l'utilisateur http://liketoysoldiers-siaba.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Le rat débile le Lun 11 Mar - 16:08

Ca force le respect !
Quel pied d'enfer vous avez du prendre... Merci à vous tous pour ce moment de béatitude WABesque.
avatar
Le rat débile

Messages : 105
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 52
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  eric1 le Lun 11 Mar - 16:42

100 chars ..........
garés n ' importe ou , toute une après-midi .......

tous ces P.V. à 35 euros qu ' on aurait pu mettre Razz Razz Razz Razz

OK je Arrow
avatar
eric1

Messages : 6602
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 75

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  -Gamot- le Lun 11 Mar - 17:29

Concernant les chars, y en avait 46 d'u côté et 54 de l'autre.
Du coup, ça manoeuvrait vraiment dans tous les sens.

... et tout ça avec "seulement" 1500pts pour chaque joueur.
Le biblique, c'est vraiment un ruc à part. farao geek Basketball
avatar
-Gamot-
Admin

Messages : 2212
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 46
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur http://dba28.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  RIGOLETTO le Lun 11 Mar - 17:50

Re Bonjour à Tous,

on a retrouvé le traducteur de la bière de rosette qui cuvait sur le bas côté, je ne dis pas que la trad sera forcément très exacte Wink

Par une belle après-midi dans les plaines du Liban, s’est rassemblée pour la grande Marave Party façon « woodstock »( rapport aux cheveux longs ) la fine fleur de la noblesse du monde méditerranéen, du proche orient, du croissant fertile accompagnés par leurs loufiats et faire valoir ;
D’un côté de la piste, tout ce que la ligue du nord a pu amener de traine patins , des Mycéniens, des Hittites, des Mycéniens de Grèce et des gens du pays de Canaan ou un truc dans le genre, on se serait cru au salon de l’agriculture s’il avait existé à l’époque ;
En face d’eux s’alignait de la gauche à la droite la ligue du sud représentée par Pazuzu « l’invocateur » ( de la peste sur n’importe qui) et ses nobles équidés suivi de ses courageux fantassins en blousons cloutés armés de chaines à vélo et tout droit sortis du Blue Oyster ;
Viennent ensuite les troupes du valeureux Roi Idrimi qui a décidé de reprendre son royaume, ses troupes vont faire écran de leurs corps (au sens propre comme figuré) pour protéger notre camp encore une fois objet de toutes les convoitises du petit personnel du nord ;
puis enfin sur la droite les Egyptiens du pharaon Bicéphale Tut 1er et Maxès II ( les dupont et dupond du Nil) , sûrs de la qualité incomparable de leur charrerie ils ont décidé de monter une attaque audacieuse et brillante sur les Mycéniens du héros légendaire ParisBaityd’madmazel ;

Voici donc le récit « neutre et objectif » du déroulement de cette bataille de Kursk ;
Après un démarrage sur les chapeaux de roues de la charrerie Egyptienne, y avait de la poussière partout on y voyait aussi clair que dans une recette du cuistot du muppet show ;
Moi à l’avant avec les chars j’ai vu Regliss le leader des chars de Amon mener une si violente contre-attaque sur la charge du Héros Mycénien que le Héros Mycénien en a oublié qu’il était vétéran, nous vu qu’on ne savait pas on ne s’est pas rendu compte de la connerie qu’on venait de faire, dans le même temps le reste de notre charrerie se jetait comme des morts de faim sur les blocs de lanciers Mycéniens ( pourtant avec ce qu’ils avaient mangé le midi ça aurait dû les caler un peu ces gnraffs), le pharaon Tut 1er défié par un de( ou Troie) leur héros ne dû la vie sauve qu’à son conducteur de char Kubordédnouil qui esquiva de façon magistrale les javelots du petit caïd ;
Les blocs de lanciers nous ont crevé toutes les roues (ça a l’air d’être une manie chez les Mycéniens), seul le Pharaon réussi grâce aux prouesses de son conducteur à passer au travers ;
Une fois remis de ses émotions le Héros légendaire Mycénien s’est mis en tête de montrer à Regliss et ses gars une invention de son cru, le « chariot tamponneuse » mais là faut reconnaitre que c’est pas encore au point son truc, en gros y nous emplâtre pleine bille en nous passant dessus et on finit à pinces, pas au point son jeu !
Et puis pour couronner le tout notre bien aimé Pharaon Tut 1er, se fait crever la paillasse, par une palanquée de peigne culs à coups de bâton qui gueulaient « pignatta !, pignatta ! En tapant dessus, je suis sûr qu’ils ont dû le confondre avec quelqu’un d’autre ;
En attendant ça nous presque tous foutu un coup de bourdon y en même qui disait qu’on allait tous devoir rentrer à pied vu que y avait pas assez d’eau dans les caniveaux pour rentrer à la nage;
J’espère que les autres alliés de la ligue du sud pourront dire ce qu’il s’est passé de leur côté parce qu’avec toute cette poussière ben on a soif et on n’a pas vu grand-chose!
Bon allez j’y vais parce qu’il faut que je rattrape les autres qui ont déjà repris la route pour rentrer « triomphalement » en Egypte ;
« Nous apprenons à l’instant que notre reporter Ivanlamesh lors de sa traversée du désert qui durait depuis près de trente jours a croisé quelqu’un qui espérait tenir jusqu’à quarante et que depuis Ivanlamesh a arrêté les fleurs de Lotus en infusion !
Moralité de l’histoire : « 100 chars à l’aller, sans chars au retour ! »

Bonjour chez Vous jocolor

Rigoletto
avatar
RIGOLETTO

Messages : 154
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : wilderness of mirrors

Voir le profil de l'utilisateur http://thefrenchjester.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Admin le Lun 11 Mar - 17:57

Laughing Laughing Laughing Laughing
Hénaurme !!! Laughing Laughing Laughing
avatar
Admin
Admin

Messages : 3658
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://new-wab.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  eric1 le Lun 11 Mar - 18:14

Oh que ces rapports sont excellents
avatar
eric1

Messages : 6602
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 75

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Sargon II le Lun 11 Mar - 18:42

j'essaye de faire un compte rendu digne des votre !
avatar
Sargon II

Messages : 240
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Maxses II le Lun 11 Mar - 19:27

« Le sable chaud se lève sur le champ de bataille qui verra s'affronter les plus grande armée de notre ère, les hordes venus du nord se verront annihilés par les troupes du grand pharaon Thébomonphis comme un modeste champ de blé en proie a une horde de sauterelle déchainé. Oui nos ennemis ne sont pas plus que des fétus de pailles dev...

Hé, Maxsès II, mon beau-fils, je suis en train de me faire chier à te sortir une grande phrase, tu pourrais au moins la noter, vu qu'aujourd'hui tu va pas aller remuer ton pagne bien loin, la faute a cette abruti de marcel ben hur qu'a pas eu le temps de rafistoler ton char, ça serait bien que tu serve à queq'chose d'autre que faire figurant, déjà que t'as pas la tête de l'emploi. Tss... les jeunes de nos jours, ah je crains pour les générations futures. Bon c'est pas tout, je suis pas là pour faire le guignole, j'ai une guerre a gagner. Oui, mon fidèle numerobis, que me dis-tu, tu t'es assuré que les ânes soit de notre côté cette fois-ci et loin de moi ? Merci, cette préparation Hache coûte un prix exorbitant, en plus on se les pèles en se moment en Gaulle, et vu que ces foutus antiquité de druide veulent pas descendre jusque chez nous !

Bon, les gars, le plan cette fois c'est d'y aller lentement, hein, en face z'ont pas l'air commode, alors je sais pas ce que c'est cette manie que vous avez de vous peindre en vert et de gueuler « Waagh » puis de charger tout droit en ce moment, mais c'est pas prévu dans les plans ce coup. Je vous explique, nous allons opérer conjointement avec le feu roulant de l'archerie pour tenter une prise un harcèlement en cercle à la for… Hé, Hé, queque vous foutez ? Ah mais c'est pas vrai, ces crétins sont encore parti vent du cul dans la plaine s'empaler sur un pavé de lancier, putain je vous avais dit de m'écouter moi et pas l'aut' faux pharaon de cirque. A croire que les grecques ont déjà gagné et étendu leur culture bizarre par chez nous pour que mes hommes apprécient autant de se faire mettre... Quoi, comment ça, je devrais me taire, avec mes ânes ? Non mais tu la veux celle-là Maxses II ? raah les jeunes et leurs commentaires désobligeant. Puis pendant ce temps mon flanc droit est menacé par une horde de va-nu pieds. Bon je vais devoir donner l'ordre à mes archer d'y aller : GO ! GO ! GO ! SPACES MARINES ! Quoi, mais c'est pas vrai, vla-t-y pas que les lopettes d'en face sont déjà en train de débander suite à une seule rafale ? Raah, et moi je fais quoi pendant ce temps, les chars sur mon flanc gauche sont en train de courir pour pas se faire rattraper par ceux d'en face, ils ont couru tellement loin qu'ils sont déjà en train de me redépasser quand à ceux sur mon flanc droit où qu'ils sont ARGH ! Les hittites sont sur moi, me dites pas que mes gars se sont déjà fait démonter ! Non mais franchement le petit personnel de nos jours. Obligé de tout faire tout seul. Bon on va leur montrer qui sait qu'y a la plus grosse, non mais attendez, vous barrez pas avant que je l'ai sorti ! Raah, ces hittites ils sont pas joueur, revenez que je vous dit ! Tiens, je viens de sentir passer un truc sous ma roue de char, tiens y avait pas un ennemi sur le chemin, tiens j'avais même pas remarquer la douzaine de char que je viens d'enfiler à l'indienne. Je suis un garçon distrait par fois ! Bon, maintenant qu'on va a rattraper, saloperie de Hittites, on va vous montrer qui c'est les patrons, pas vrai les gars ? Les gars ? Les gars ? Z'êtes où ? Toi là bas, dit moi où ils sont passé ? Quoi, tu dis que sur mes 15 chars du départ, il ne reste que le mien et le tien ? Mais c'est pas vrai, on a pourtant perdu autrement que 3 piétons inutile qui couraient cul nu devant mes lignes au début et mes guerriers mettent la misère aux couards restant auquel mes archers ont mis une bonne grosse minasse avant. Oui je savais pour les 5 chars qui ont pas été capable de couvrir le front de leur divin suzerain, mais tu veux dire que t'es le dernier survivant de ma garde perso et que les 5 chars que j'avais rallié à moi sur ce front se sont fait poutrer par les 2 pauvre chariote hittite branlante que j'ai personnellement mis en déroute et qu'on a laisser sur le flanc car on les jugeait sans danger ? Bon, ben pas le choix, sort la peinture verte ! WAAAAAAGH ! Quoi, j'ai a peine crier, ils fuient déjà, les lâches ? Quoi comment ça les 30 lanciers de l'autre pharaon qui ont fait tourné le cour de cette bataille entre gens civilisé, et donc sur char ? C'est totalement faux, ce n'est absolument le nombre de leur rang qui a servi à repousser les hittites, c'est une calomnie, rappelle moi de te faire faire bouffer, par les crocos quand on rentre, d'ailleurs je crois qu'on va rentrer tout de suite. Parce que nous on a beau faire du bon boulot et avoir mis en déroute tout le flanc droit, nos imbéciles d'alliés ont cédé, les troupes du faux pharaon se sont faites enfoncer, le centre est pris, quand aux ânes communiste, ben oui, il était sur l’extrême gauche, eux je préfère ne pas savoir ce qui leurs est arrivés. Raah ça, pour une fois qu'on fait du beau boulot et qu'on pourrait dire avoir remporté notre part du contrat, faut qu'on nous gâche ce beau moment ! »

Mémoire de Maxses II, chapitre IV,
discours d'un père militaire (presque aussi bon orateur que stratège, oui, désolé cher lecteur)

Maxses II

Messages : 1
Date d'inscription : 11/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Sargon II le Lun 11 Mar - 19:56



C'est dans chaos de cries, d'hurlements et de poussières que s'ouvrit par un bel après-midi le XXXe Mondial du Chariot à Sumer, en pays de Sumériens. Tous les pays de la Mésopotamie étaient réunis autour de leurs 100 chars présentés et de la bière à l'orge et d'autres boissons qui coulé à flot comme les gorges du Tigre.

Sumer, aller en cet après-midi recevoir les dignitaires hittites, Mycéniens, Syriens et Égyptiens.

Tout se passa très bien dans le Mondiale de Chariot, les sumériens présentèrent leur tout nouveau 4 chevaux à caisse en bois massif. Les Égyptiens présentèrent eux leur prototype de char ultra léger en papyrus. Alors que les Mycéniens et les Hittites découvrirent au monde leur multiplace 2 chevaux. Et les Syriens montèrent pour la 20ème année consécutif leur chariot SAMARA à charbon.

Les Egyptiens fort de leur puissance en réunissant pour la première fois deux pharaons (d'histoire de phares on n'a jamais vu ça) firent un tel vacarme en en allumant leurs autoradios criant "Walk Like An Egyptian". Ils dansèrent tous un peu comme ça :

Cette musique assurdissante n'étant pas au goût des Hittites et des Mycéniens. Il ne fait pas deux heures moins le quart pour que les dignitaires montèrent sur leur char et lancèrent une attaque, digne d'une autoroute de vacances durant les départs et les retours, sur le parking B du Mondial du Chariot.

Les sumériens ne voulant pas être que des spectateurs attelèrent leur ânes et les Syriens, c'est qu'il y a rien, n’ayant plus rien à boire montèrent sur leur Lada Samara pour gifler du peuple. Ces deux peuples se présentèrent du côté égyptien pour une sombre histoire de détournement de chars dans les plaines du Nil.

Dans la poussière et le soleil d'hiver, les deux armées se mirent face à face pour une ultime bagarre qui n'a rien à envier au plus célèbres batailles que le sol sumérien est pu connaitre.

Le ciel se remplit de nuages de flèches qui n'avaient que de féroces leurs cries de leurs archers. Les Hittites pour ne pas ridiculiser les égyptiens d'en face reculèrent pour que cette fois les flèches tombèrent sur leur solides boucliers.

La ligue du Nord lancèrent à toutes vitesses leurs armées face à l'ennemis qui ne savent pas si c'était du lard ou du jambon, et avancèrent avec timidité.

La fuite se fait sentir dans les rangs de la ligue du Sud : le général hittite lancèrent cette phrase qui resta dans les mémoires.



La ligue du Nord essaya d'en cercler la Ligue Sud par le deux côté du Parking B, mais les lanciers hittites ayant autres choses à faire que de fesser des égyptiens en toc et papyrus pris le chemin du stand de Ben-Hur Marcel réparateur de Chars depuis 2580 av qui ?




Les Sumeriens foncèrent sur les Myciennes entre "zizi à l'air" ils se comprirent assez vite et se maravèrent la face avec joie et élégance.

Les Egyptiens et leurs doublons de pharaons suivis de prés par des Syriens mal lunés prirent par au combat au centre. Quand, d'un coup d'un seul, l'un des pharaons perdit une roue à son char qui le fit mettre pied à terre.

Et le pharaon se lança dans une tirade en hiéroglyphe qui voulait rien : "Pas de char, pas de combat. "



Voilà que les hittites et les mycéniens enfoncèrent le centre de la ligue du Sud qui virent leur char éclater en éclat. C'est Ben-hur Marcel qui se frotta les mains qui virent ses bourses gonflées.


Le soir tombèrent sur le parking B du Mondial du Chariot, ainsi que les chars sur le champs de bataille dans le dignitaire Mycéniens lança : "Bon il serait temps de retourner..."
On ne sera pas la suite car il était déjà de dos dans le lointain du soleil levant !


avatar
Sargon II

Messages : 240
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  RIGOLETTO le Lun 11 Mar - 20:13

ROTFLOL!!!!!!

Bonjour chez vous jocolor

Rigoletto
avatar
RIGOLETTO

Messages : 154
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : wilderness of mirrors

Voir le profil de l'utilisateur http://thefrenchjester.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  eric1 le Lun 11 Mar - 20:56

Excellentes idées de donner la parole à chaque combattant .
Cela nous donne des récits plus épiques les uns que les autres .

Vraiment excellente idée
avatar
eric1

Messages : 6602
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 75

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Fifof le Lun 11 Mar - 21:57

Bravo les gars ! votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes les phénix..., le bois, tout ça, le large bec...
Encore cheers

Fifof

Messages : 157
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 47
Localisation : Meyzieu (69)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  The Miles le Lun 11 Mar - 23:33

Le Dur travail de l'historien. Comparer les sources Laughing

Faudrait aller faire des fouilles archéologique, ça as l'air d'avoir été pire que Kadesh cette histoire!

The Miles

Messages : 1523
Date d'inscription : 09/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Admin le Mar 12 Mar - 4:41

Là les gars je dis mes respect !
Monstrueux !

je lève mon verre (en fait vu l'heure, c'est plus une tasse à café) à Mike WALKER Very Happy
avatar
Admin
Admin

Messages : 3658
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://new-wab.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Human Fly le Mar 12 Mar - 12:35

Mon bon petit Patricus Juvetus, passe moi donc encore la main dans l'huile parfumée tandis que je te narre les exploits de ton vieux et musculeux roi .....

Or donc, répondant à l'appel du brun ténébreux répondant à l'appelation de Custodes, nous embarquâmes nos gueux avé javelots et arcs achetés sur le parking d'un quelconque Décathlon de banlieue un jour de solde (et il paraîtrait que la drachme ne serait plus monnaie courante mais plutôt galopante si l'on en croit le FMI, Fédération Musculeuse des Imberbes ...) ainsi que deux pavés de lanciers et plus de 16 chariottes avé direction assistée et nous traversâmes les mers sur nos frêles esquifs de pin ....

Voici donc la plaine qui servira au déchaînement de nos forces .... alors que nos tirailleurs nous donnaient leur peu de pudeur pour préparer les feuilles de vigne qui devaient nous sustenter, ils s'en allaient au devant de nos piquiers afin de leur offrir quelque protection de leurs corps certes larges mais dépourvus de toute forme de protection individuelle ... les quelques déjections qu'ils jettaient à leurs homologues enturbannés et maquillés comme des Régines en fin de carrière n'allaient pas changer le cours de la journée !!

"Place, place" furent les paroles de Hépatitos, roi de Nikolos alors qu'à la tête d'une unité de chariottes polishées il se ruait à l'assaut d'une unité de supporters du FC Le Caire montée sur voitures sans permis à la décoration douteuse (j'crois bien que je ne suis pas prêt d'oublier le sphinx avec tête qui bouge toute seule sur la dunette arrière Rolling Eyes Rolling Eyes ) ... après avoir perdu quelques monteurs de chariottes, le contact fût bref et sanglant et le général et ce qui lui restait d'unité tournèrent les talons (après coup j'appris qu'Achille était des nôtres ...) en oubliant que le matin même ils avaient gagné un bonus de +1 au Cd pour avoir botté le postérieur rebondi du sieur Gamot ... petit dérapage contrôlée, rétropédalage, contrôle frein à mors, reprise de la boîte de vitesse et les voilà de retour au baston pour sonner la débandade du pharaon Rigolleto farao depuis lors surnommé "porcépix" clown (mourir d'une flèche bien ajustée de la part d'un mangeur d'ail éphèbe de Patmos mérite bien un tel surnom ) ... la suite le dit fils de Ré vous l'a conté

"Comment ça tes Hittites n'ont qu'un Cd de 6 !! Paulos Préboitos, mon scribe, passe moi ton exmplaire de "Chariot wars" avant que je ne corrige ce fils de crypto-stalinien de Kaiv'Hin" furent encore les paroles du même Hépatitos avant d'administrer au dit Hitittite un taloche qu'il n'est pas prêt d'oublier .... comme quoi le châtiment corporel ça paie encore avec les jeunes , parlez en à Max Basketball Basketball

Bon, mes pavés résistèrent à tout ce que les Péquenots en lacoste leur envoyèrent et les supporters du FC le Caire et du RC Port-Said furent raccompagnés à la maison par mes soins .... il paraît qu'ils s'en gardent encore rancune !!

Bref, la civilisation a heureusement repoussé la Barbarie mais je crois que j'ai un compte a réglé avec le Kaiv'Hin qui regarde mon île de Chypre d'un peu trop près ....

Human Fly

Human Fly

Messages : 68
Date d'inscription : 12/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Siaba le Mar 12 Mar - 15:10

Excellents vos C.R, les garçons Razz
avatar
Siaba
Admin

Messages : 3592
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 47
Localisation : Albi (81)

Voir le profil de l'utilisateur http://liketoysoldiers-siaba.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Invité le Mar 12 Mar - 16:09

La Gazette de Pazuzu

NB :Seul organe de la presse libre approuvé par Ishtar et consort .


Alors que s'est il bien passé !? Il faut cher lecteur ,libéré de toute influence étrangère, savoir que tout ce que tu as lu jusqu'à présent n'est que vil propagande tout juste bonne à jeter aux chiens qui d'ailleurs risquent de crever d'indigestion après avoir bouffé d'aussi immondes bouillasses de raclure de chiotte.

Laisse moi te narrer la vraie histoire, celle de l'auguste souverain Kantipêt Hiripa, héros immortel de Sumer et responsable auparavant de la mort du dieu Umbaba ( le vrai géant vert )
Celui là :

Et pas celui là :


En un frisquet après midi, l'Auguste souverain du monde commença sa journée par une tache ménagère bien ingrate : Un Hittite bouchait ses chiottes ! Non mais alors !
Les tâches ménagères ne sont certes pas sans noblesse, mais quand vous avez ça :

Qui bouche ça


Vous devez tout de suite employer les grands moyens !!!
Ce qui fût fait sans la moindre espèce de contestation. D'autant que ce sympathique barbu, m'avait indiqué juste avant les hostilités qu'il s'était fait raccourcir la tignasse !
Bref comme souvent c'est encore une histoire de poils !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [WAB] Last ray from an ancient sun...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum