[Zoulou !] The last stand...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Zoulou !] The last stand...

Message  Admin le Dim 18 Nov - 11:27

[AVERTISSEMENT]
Les présent compte rendu comporte des paillardises qui touchent le fond le l'ignominie des régions subéquatoriales de l'anatomie humaine ! Il regorge aussi force erreurs uniformologiques, choix de peinture inconsciemment délibérés et abhérations historiques, dommages collatéraux d'un auteur complètement en roue libre ! Voila Exclamation

L'histoire : septembre 1879, après la tôle prise à Indslanwanna et le boucherie de Rouke Drift, une légère accalmie se produit dans la région.
Un petit poste avancé au delà du Natal, commandé par le Capitaine Mc Heusdress a pour mission de renseigner l'état major britannique sur les mouvements Zoulous.


Une patrouille a été envoyée... ben, patrouiller, elle est dirigée par le sergent James Mayburn, un sous-officier Cockney, qui est totalement infoutu de lire une carte et de suivre les indications d'une boussole !



Pendant ce temps là, les chef zoulou Kikamisson D'wala a rassemblé ses guerriers...


Ainsi, Eric allait prendre la tête des Anglais, David (on a un plein club de David, c'est un vrai bordel pour s'y retrouver !) jouera les Zoulous, votre serviteur sera à l'arbitrage, aux coups fourrés, aux changements de plan et accessoirement, correspondant de guerre.

A la tête de 20 mariés, 20 célibataires (en 4 régiments menés par un chef zoulou) et du grand sorcier Touché'wectal, accompagné d'une garde de quatre vétérans, David aurait à mener trois assauts sur le poste avancé. Dès qu'il atteint le seuil de 20 pertes, l'assaut se replie. Pour l'assaut suivant tous les guerriers zoulous remontent à l'attaque, sauf les personnages s'ils ont été tués.
Dans le poste avancé, Eric a donc le capitaine Mc Heusdress, à la tète de 12 fantassins et 3 artilleurs avec une pièce de 7 livres, soutenus par le médecin chapelain Mc Heckett, lui aussi d'origine écossaise.
La patrouille de James Mayburn est au sud au milieu des bois, et se déplace de son mouvement normal dans une direction aléatoire (P.M.G. !) Dès qu'elle passe la lisière du bois, cette buse de Mayburn arrive en vue du poste et peut s'y rendre ventre à terre d'autant plus que ça camphre !
Des que le nombre d'anglais valides tombe en dessous de 12 figurines dans l'enceinte du poste, Eric lance 2d6 et déroute totalement si son score est supérieur au nombre de figurines qui lui reste.
S'il y a déroute anglaise, c'est une victoire Zouloue, si les trois assauts sont repoussés, c'est une victoire britannique, aussi simple ! Very Happy





Premier assaut !

Les zoulous menés par leur chefs (Kikamisson d'wala, gwochibwak, kassmat'la et beetanbwa) sortent du couvert des forêts en hurlant leurs chants de guerre, l'assaut, frontal venait du nord, sur une seule direction.



Le canon anglais préleva un lourd tribut sur une bande de joyeux célibataire, mais les soins de Tooché'wectal et les harangues de leur chefs en releva plus d'un qui reparti de plus belle sous la mitraille anglaise.
Les zoulous, tiraillant en tout sens ne firent aucune victime britannique durant leur approche.



Le flanc gauche zoulou opéra un mouvement tournant pour se placer hors de vue du canon.
Pendant ce temps, la patrouille de Mayburn tournait en rond dans la forêt !



Eric avait commis l'erreur de ne pas anticiper l'assaut Zoulou (ça courre super vite des zoulous !) sur son coin Nord-Est, deux impis tombèrent sur le paletot de trois pov' trouffions, en firent du hachis à coup d'Ikwas, les indigènes étaient dans l'enceinte; ça commencait à puer du slip pour les soldats de sa grassouillette majesté, alors qu'ils se repliaient derrière une deuxième enceinte de caisses et de tonneaux (au passage, il fut décidé que les artilleurs qui ne servaient à plus grand chose, purent ramasser en se repliant l'arme d'un camarade mort sur un jet de 4+



Et là le miracle ! James Mayburn et ses gars arrivent par le Sud-Est, et leurs salves aisni que celles de la position de repli britanique font tomber les effectifs zoulous en dessous du seuil de repli. Le premier assaut s'achève donc sur l'arrivée des renforts et au final, les pertes anglaises étaient compensées, mais le plus dur restait à venir...



Les Anglais evacuent les viandes froides amies et ennemies, pansent leurs blessures et réarticulent leur dispostif.


Et là David a une idée machiavélique, il se redéploie plein Nord comme au premier tour et me propose de lancer un d6 lui octroyant autant de phases de mouvement à couvert, histoire de varier les angles d'attaque. Tordu et tactique ! J'ai adoré, et lui ai donc accordé, malgré le soudoie-ment très efficace qu'avait pratiqué Eric à mon endroit (il était venu à la salle en m'apportant une canette de bière à la taille de mes hénaurmes paluches !).



Ce qui fait que le fortin s'est retrouvé assailli de toutes parts Twisted Evil



Quelques maigres salves (et un seul coup de canon, le second que les anglais ont pu matériellement tirer a fait long feu) plus tard, les hordes zoulous étaient dans la place, Mc Heusdress défendant quasi seul le coté Est fut impitoyablement massacré, les artilleurs récupérant à nouveau des flingues (sans test ce coup ci, il en trainait assez), mais testant sur un 5+ pour trainer un camarade blessé derrière la deuxième enceinte pour le faire soigner par le révérend Mc Heckett (j'adoooore ces situations tendues et héroïque avec ce genre de morceaux de bravoure dedans !)





Sous les ordres du sergent Mayburn, les survivants formèrent un dernier carré derrière les caisses, j'avais alors décidé (la bière d'Eric m'aiguillant sur le chemin de la logique !) d'accorder +1 pour toucher aux tirs à bout portant (moins de 6p), ce qui fit alors tomber les Zoulous en dessous du seuil de repli, mais il fallait tester les Anglais commençant à être sérieusement étrillés (et tant qu'il restait un gradé Eric testait avec 2d6 si Mayburn venait à tomber, ce serait sous 3d6 en gardant les deux plus hauts résultats), il restait 11 Britanniques dans le fortin, Eric lança les dés et fit....





11 (ouf !)

Et ben si, voici la trace de son odieux forfait de corruption sur Son président préféré Laughing




Troisième et dernier assaut !

(Voila c que je lui aurait accordé comme renfort, si Eric m'avait porté DEUX bières Laughing )


Mais, on, il ne restait que 11 Anglais, dont un non combattant


Une fois de plus les artilleurs furent lamentables, (Eric fit deux "1" sur ses deux tirs !)


Les slaves à bout portant de leurs camarades ne purent enrayer la furia des jeunes zoulous

[page cul-turelle]
Le zoulou célibataire ne pouvait prendre femme (et donc se faire essorer les régions septentrionales en folie) qu'après s'être distingué au combat. Ces jeunes gars plein de vigueur (photographier de face un Zoulou qui pipi fait vous fait prendre conscience de ce que veut dire le terme "profondeur de champ") ayant un sacré paquet d'arriérés affectifs à solder, eurent parfois de troublantes réactions quand ils tombèrent sur les Highlanders en kilts ! Ils se seraient livrés d'après certains historiens des privautés semblables à celles que certains joueurs de jeux d'Histoire font subir à d'innocents diptères (avec le même rapport dimensionnel ! Entre les fonds baptismaux d'un Britannique et l'énervement d'un jeune Zoulou, il y a le même rapport homothétique qu'entre la malle arrière d'une mouche et l'agacement du joueur 1° Empire - ou autre, de plus en plus - !)

[ Laughing Laughing Laughing ]


Ainsi malgré les précises salves anglaises, les zoulous arrivèrent très vite au contact, se payant même le luxe de blesser britannique d'un coup de mousquet hasardeux...



Mc Heckett fut éventré à coup d'Ikwa (arme appelée ainsi soit disant parce que c'était le bruit que faisent les entrailles des ennemis des Zoulous lorsqu'ils retiraient leur arme du bide des infortunés avec lesquels is avaient une conversation ) et le bruit de sa tripaille dégoulinante fut plutôt "schpluuurffff" qu'ikwa...



James Mayburn eut beau se défendre comme un diable, la messe payenne lui fut dite à grand coups d'ikwas.
Avec un résultat de 4 ou moins à faire en lançant 3d6 et en gardant les deux plus hauts résultats, le dernier jet de dé sonna la défaite anglaise, alors que les Zoulous n'étaient qu'à deux pertes de leur seuil de déroute.



Et bien, une partie haletante, pleine de de suspens et de rebondissements, un vrai régal, je crois que je vais repasser un ch'ite commande chez Black Tree (que j'aurais dans 6 mois Rolling Eyes , Eric attend la sienne depuis un sacré bout de temps ) le Zoulou (je ferais bien les Boers tant que j'y suis), c'est plaisant à peindre et à jouer, j'ai pour projet de construire un truc qui ressemblera à rorke's Drift et une petite campagne sympa avec plein d'enchainements...

Voila Smile

A+ pour de nouvelles aventures au pays des Zoulous en folie, ils ont depuis reçu des renforts
avatar
Admin
Admin

Messages : 3594
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://new-wab.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum