[WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  Admin le Lun 21 Jan - 22:54

JE POSTE ICI UN COMPTE RENDU DE PARTIE ECRIT PAR JEROME SUR LE FORUM DU CLUB. JE TROUVE SA PLUME EXCELLENTE ET JE TIENS A VOS EN FAIRE PROFITER !




Anno Imperialis 38995 – Vaisseau abhumain squat «Mjolnïr » en orbite basse autour de Sanction IV
Expédition minière autorisée par le gouverneur « Fat Ponce », responsable du secteur Aurea Borealis.


La passerelle de commandement du « Mjolnïr » est sombre, embrumée par la fumée des cigares que mâchonnent distraitement les pilotes. Après six mois de voyage, l'habitacle sent le cuir, la sueur et les rations réchauffées.
Une sonnerie retentit. D'une puissante main aux doigts boudinés, Boris Koenigstotter se saisit du vox caster et prend la communication : »capitaine sur écoute. » »Patron, on a un visiteur : un drôle de vaisseau tout fin. On a reçu une comm : le passager veut vous parler. Il dit s 'appeler Glorean Larethian »
« De la visite, ça nous changera, après tout ce trajet. Faites monter le morkhoï à bord, on va voir ce qu'il veut »
Un quart d'heure plus tard, sur le pont de chargement du « Mjolnïr », Boris fait une entrée pompeuse, entouré de ses gardes forges en armure de combat. Il porte lui même son armure de chef de clan, recouverte de runes et forgée dans les métaux les plus rares. Dans un grand fracas métalliques, les squats s'arrêtent à dix pas d'une grande silhouette filiforme, qui les domine de ses deux mètres de hauteur. Le morkhoï est un yrectran, ou eldar comme ils se désignent entre eux. Son visage blafard est encadré d'une coiffe métallique qui rejette ses longs cheveux en arrière. Il n'a pas l'air d'être armé mais peut être que sa longue robe bleue dissimule des armes.

« Alors, morkhoï, qu'est ce qui t'amène sur mon vaisseau ? Tu veux commercer ? J'ai pas grand chose à t'offrir pour le moment mais cette planète m'a l'air juteuse comme une femelle en chaleur. Si tu reviens d'ici à deux mois, je pourrais te proposer du minerai brut ou raffiné à un prix presque amical... »

« Boris » ( l'intéressé lève un sourcil, il n'a pas donné son nom au morkhoï), « tu dois renoncer à poser le pied sur ce monde. Je suis envoyé par mon peuple pour te délivrer le seul avertissement qui te seras dispensé. Repars en paix et fais circuler le message que ce monde est Shaïa : interdit aux Mon Keigh »

Un grand silence ponctue les paroles du morkhoï. Les gardes du foyer se jettent des regards en coin, tapotant nerveusement leurs bolters. Boris pousse un grognement énervé et fait un pas en avant.

« Et t'est venu avec quelle armée pour m'interdire à moi, Boris Koenigstotter, de prospecter sur cette planète ? Moi et mes frères, on va tellement la perforer qu'elle va en couiner de plaisir ! Je t'explique calmement pour que tu comprennes bien:on a repéré un gisement de bérilyum sur une surface de 3 kilomètres. Tu connais le prix de la tonne de bérilyum ? Et tu crois qu'un pantin en robe comme toi va me dissuader de gagner une fortune ? T'as de la chance, je suis de bonne humeur, je vais te laisser rentrer chez toi, mais sans tes jambes, j'en ai marre que tu me toises. »

Tout en parlant, Boris a dirigé le fuseur intégré sur son armure en direction de la taille du morkhoï. Alors qu'il achève sa tirade, il appuie sur la détente et un rayon d'énergie vient frapper la grande silhouette. A la stupéfaction générale, le rayon traverse le morkhoï sans lui causer de dommages.

Incrédule, Boris regarde son bras droit et en lâche son cigare !

Le morkhoï laisse échapper un soupir navré. « J'avais vu ce futur... Cette réaction était la plus probable. J'espérais simplement m'être trompé. A bientôt Boris. Je puis encore te donner ce conseil : n'entre pas dans la pyramide ! »

Sur ces paroles énigmatiques, la silhouette disparaît. Une flopée de jurons et de tirs de bolters plus tard, Boris parvient à rétablir l'ordre : « Cessez le feu ! C'était qu'un bête hologramme. Allez les enfants, on s'outille et on débarque. Il va voir de quel minerai on forge nos armes, ce morkhoï. J'offre une prime de 1000 crédits pour chacune de ses oreilles ! »

Ceinture équatoriale de Sanction IV - Continent theta - Zone d'extraction potentielle de Berylium

La colonne de chars avançait à toute vitesse, crachant fumée et bielles dans le désert. Sur les flancs, les trikes zigzagaient en projetant des volées de sable et de gravier. Boris pilotait sa moto personnelle, spécialement équipée pour les terrains meubles. Les analyses satelites avaient révélé la présence d'un énorme gisement de berylium affleurant à la surface, près d'un étrange monticule. Le jarl était de bonne humeur, il roulait en comptant les bénéfices que cette aubaine allait lui faire gagner.

Le grésillement du vox caster vint interrompre sa douce rèverie comptable. "Objectif en vue, à 500 mètres à l'ouest" En effet, l'imposante silhouette d'une pyramide à degrés se détachait sur le ciel d'azur. Quelques piliers encore debouts semblait indiquer qu'autrefois une cité s'élevait dans ces terres désolées. "Ben y devait pas picoler tous les jours, dans ce bled ", pensa Boris, essuyant la sueur qui dégoulinait sous son casque.
"Allez les enfants, on se déploie et on avance en ligne. On sécurise la zone et on appelle le Mjolnir pour qu'il nous envoie les machines d'extraction. Chimère 3, tu restes en arrière garde, dès fois que le morkhoï en jupettes se repointe".

Au milieu des rires gras des squats, les deux chars lourds se dirigèrent vers la pyramide, flanqués par les trikes. Les deux chimères remplies de guerriers squats se dirigèrent vers une petite oasis située plus à l'est, semblant indiquer que finalement il y aurait quelque chose à boire dans la zone.

Soudain un cri strident retentit dans le ciel. "Y'a des piafs dans le coin?" pensa Boris.

En fait de piafs, sept massives silhouettes décollèrent de l'oasis, surgissant d'une lisière de palmiers qui les masquaient au regard des squats. Leurs corps longuilines, recouvert d'écailles, se terminait par une large gueule remplie de dents açérées. Juchés sur ces montures, sept guerriers recouverts d'armures parmi lesquels Boris reconnu l'impudent morkhoï qui était venu le narguer sur son vaisseau.



Perdant de sa tranquillité, la zone se remplit d'un coup de tirs de lasers, fuseurs et autres rayons. Les trikes furent frappés par un tir de missiles venus de la pyramide, où de noires silhouettes élancées se découpaient dans le bleu du ciel. En un instant, l'escouade fut réduite en débris fumants. Un rayon de lumière traversa le champ de bataille pour venir frapper l'avant d'un char lourd, perforant le blindage et secouant l'équipage.




De partout, des tirs précis de fusils d'assauts venaient tinter sur les armures des squats.



Dans le ciel, Larethian et son escorte fila à tire d'aile, pour venir se poser sur le flanc des chimères.



Passé le premier instant de surprise, le jarl hurla des ordres dans son vox caster "Les chimères, débarquez et abattez moi les piafs! La gatling, feu sur la pyramide! L'obusier, en soutien sur le centre!" Dans un grondement de moteurs, les blindés se déplaçèrent pendant que des chimères surgissaient les guerriers squats, rafalant en aveugle avec leurs bolters pour couvrir leur déploiement. Le lourd stacatto des armes squats se déclencha, chaque guerrier se crispant sur la détente de son arme pour soulager le stress de la surprise. Particulièrement visé, le groupe de chevaucheurs de dragons subit les tirs de tout le flanc droit des squats. Quand la fumée se dissipa, ceux ci constatèrent avec stupeur qu'un seul des guerriers ennemis avait succombé ...

Dans le secteur de la pyramide, les tirs vaporisèrent un flanc du batiment, sans toucher aucun des ennemis hauts perchés.


Dans un doux sifflement de tuyères, deux blindés antigravs aux lignes profilées apparurent à leur tour de derrière l'oasis. Des rayons d'énergie lumineuse vinrent frôler le blindage des chimères, traçant des traits fumants dans les chassis.



Poussant un cri de guerre, Larethian chargea les guerriers qui lui faisaient façe. Avant même le contact, cinq d'entre eux furent pris de convulsion et tombèrent au sol, du sang coulant de leurs oreilles. Les trop rares survivants disparurent dans un macabre craquement de machoires draconiques.

Côté pyramide, les conducteurs d'engins s'étaient repris, zigzagant pour éviter les tirs de missile et de lasers. Boris repris courage, après tout, il avait un atout dans sa manche, ses fidèles berserkers. "Allez mes agneaux, viandez moi ces loqueteux!" , hurla t'il.

Surgissant du désert, la chimère s'arrêta dans un crissement de chenilles et vomit une dizaine de guerriers recouverts d'exoarmures. Malheureusement pour eux, leurs tirs se révèlèrent aussi peu efficaces que les précédents. Une aura surnaturelle semblait entourer les chevaucheurs de dragons, faisant se détourner bolts, plasma en fusion et autres projectiles que les squats lâchaient à foison. Sous la saturation de tirs néanmoins, les barbus eurent la satisfaction de voir tomber au sol cinq des silhouettes ailées. Larethian et le dernier survivant de son escorte redécollèrent pour se mettre hors de portée.



Semblant bénéficier de la même protection surnaturelle, les deux chars eldars esquivèrent gracieusement les missiles des squats. Du flanc d'un des véhicules, six guerriers eldars en armure flamboyante se déploièrent. Leurs longues lances crachèrent des projectiles de lumière. Le flanc du char se mit à luire, une explosion sourde retentit dans le désert.



Dans le même temps, Larethian lanca sa monture sur l'arrière d'une chimère et planta son épée de lumière dans les réservoirs. Le carburant à haut degré d'octane pris feu, les flammes évitant soigneusement l'edar et sa monture.



Désespéré par les pertes grandissantes que ses troupes subissaient, Boris eu tout de même le plaisir de voir la gatling du char lourd vaporiser le sommet de la pyramide, adversaires compris. Leurs corps disloqués rebondirent grotesquement sur les degrés de la batisse.

Soudain, la moto du jarl se mit à chasser, les deux pneux venaient d'exploser. Pris sous le feu des tireurs d'élites ennemis, Boris ne dut sa survie qu'à l'épaisseur de son armure. Deux balles vinrent frapper la jointure de chacune de ses épaules, lui arrachant un grognement de douleur. En moins de cinq minutes, toute sa colonne avait disparu. Autour de lui, tout n'était que cadavres et fumée nauséabonde.



Partagé entre la haine et la honte, il hésita: fallait il fuir ou pénétrer dans la pyramide dont l'ouverture était si proche? Au moins, il pourrait y voir la fortune pour laquelle il avait traversé l'espace.

"Je vais me planquer à l'intérieur en attendant que ça se calme, je sortirai cette nuit." Poussé par l'avidité, le squat traversa le découvert en se dandinant, laissant derrière lui une longue trainée de sang et d'huile.
La fraicheur de l'intérieur du bâtiment fut un premier soulagement pour le jarl. Le tunnel d'entrée partait en une légère pente en direction des profondeurs. L'architecture ne lui rappela rien de connu. Des bas reliefs représentant d'étranges machines parsemaient les murs.

"Bizzare que des eldars défendent une vieille tombe moisie..." Ses réflexions s'arrêtèrent brusquement. Face à lui, dans une drole de lueur verte, quatre rangées de grands blocs de beryllium étaient rangés dans un ordre impeccable. Hauts de huits pieds et larges de six, ils s'étendaient aussi loin que le regard de Boris pouvait porter. Saisi par la fièvre, Boris lâcha le casque de son armure et courut au bloc le plus proche, ses doigts boudinés parcourant le métal, le caressant avec ferveur. "Y'en a pour des millions de crédits, des milliards peut être!"

La petite silhouette se lanca en courant dans la salle, tentant de compter les blocs et calculant en même temps la durée d'extraction probable, le retour sur investissement possible et le nombre d'équipages à embaucher.

Le jarl ne remarqua pas l'augmentation progressive de luminosité alors qu'il pénétrait toujours plus avant dans la salle, perdu dans ses calculs. Il ne vit pas non plus la longue silhouette métallique émerger du corps d'un des blocs et venir se dresser derrière lui. Sa dernière pensée fut" Berylium, berylium, c'est quoi l'autre nom du bérylium? A oui, ça me revient, c'est le necronium!" Un sifflement retentit dans les profondeurs et le corps sans vie du dernier membre de l'expédition s'abattit lourdement sur le sol ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 3710
Date d'inscription : 14/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://new-wab.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  eric1 le Mar 22 Jan - 6:17

Ca , je ne connais pas du tout .
Résultat , il y a pleins de nommés que je n ' ai jamais rencontrés .
Mais quel récit !!!
C ' est impeccable .
Et de bonnes photos , ca ne gâte rien

Bravo
avatar
eric1

Messages : 6685
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 75

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  -Gamot- le Mar 22 Jan - 7:15

C'est toujours un plaisir de voir des Squats à l'oeuvre. Ce sont deux belles armées.
avatar
-Gamot-
Admin

Messages : 2212
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 46
Localisation : Picardie

Voir le profil de l'utilisateur http://dba28.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  Siaba le Mar 22 Jan - 7:16

Alors, là, je suis sur le c.l Shocked
Un CR bien écrit mettant en scène des armées oubliées de WH40K (squats et exodites) magnifiquement peintres et converties avec des superbes photos: on est dans ce que le loisir peut nous apporter de mieux. Bravo au(x) peintre(s), au rédacteur et au photographe cheers cheers

Et en tant que propriétaire d'une armée squat: SQUAT POWAAAAAA!!!!!!!
avatar
Siaba
Admin

Messages : 3644
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 47
Localisation : Albi (81)

Voir le profil de l'utilisateur http://liketoysoldiers-siaba.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  Punisher Ced le Mar 22 Jan - 10:31

Le pied Smile
Et vive les squats, moi c'est a epic que j'ai une armée Smile
avatar
Punisher Ced

Messages : 109
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 40
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur http://uscarlminis.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  Siaba le Mar 22 Jan - 11:04

Aussi...c'est mon côté gourmand What a Face
avatar
Siaba
Admin

Messages : 3644
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 47
Localisation : Albi (81)

Voir le profil de l'utilisateur http://liketoysoldiers-siaba.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  The Miles le Mar 22 Jan - 23:00

Wahou! Trop cool!

Encore un rapport qui me fait penser que mes armées, c'est de la daube...

Les squats sont très bien mis en scène. Par contre, niveau liste (et BG) me semble pas que les eldars soit des exodites si? Ils ont des dragons, mais ça semble être juste un count as lance de lumière non? (les exodites eldars c'est pas des eldars sans la technologie et les tank?)

The Miles

Messages : 1555
Date d'inscription : 09/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  Siaba le Mer 23 Jan - 8:57

Oui, c'est vrai, tu as raison. J'avoue m'être emporté à la vue des dragons Embarassed
avatar
Siaba
Admin

Messages : 3644
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 47
Localisation : Albi (81)

Voir le profil de l'utilisateur http://liketoysoldiers-siaba.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  jb00020 le Ven 25 Jan - 10:52

The Miles a écrit:Wahou! Trop cool!

Encore un rapport qui me fait penser que mes armées, c'est de la daube...

Les squats sont très bien mis en scène. Par contre, niveau liste (et BG) me semble pas que les eldars soit des exodites si? Ils ont des dragons, mais ça semble être juste un count as lance de lumière non? (les exodites eldars c'est pas des eldars sans la technologie et les tank?)

Jerome est au club le spécialiste du count as on a du juste lui expliquer qu un tank impérial n avait pas le même socle qu un squink affraid

jb00020

Messages : 20
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 50
Localisation : argenteuil 95

Voir le profil de l'utilisateur http://rathelotwargame.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  Siaba le Ven 25 Jan - 13:35

Vous êtes pinailleurs, aussi.... Razz

En parlant de "count as", il joue ses squats avec les codex officieux ?
Sinon, Jervis Johnson himself parlait de les compter en gardes impériaux (des squats assimilés par l'Imperium) ou en ork (des résistants).
avatar
Siaba
Admin

Messages : 3644
Date d'inscription : 15/11/2012
Age : 47
Localisation : Albi (81)

Voir le profil de l'utilisateur http://liketoysoldiers-siaba.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  cchaudard le Ven 25 Jan - 13:40

Bonjour,
je suis l'auteur du rapport, merci de l'accueil que vous lui avez réservé. Les photos du sieur Custodes méritent d'être encadrées d'un texte qui les mets en valeur.

Pour répondre à quelques interrogations, les eldars montés sur dragons sont joués en tant que conseil des archontes sur motojets.
Ils pourraient rentrer dans une armée exodite, mais je n'ai pas le reste de l'armée.

David joue avec un codex squat exhumé des entrailles de l'internet. Les choix de troupes sont très proches de la garde impériale, avec quelques touches spécifiques aux squats comme les trikes et les exo-armures.
C'est une armée très solide et capable au corps à corps. Ils sont lourdement blindés, j'ai du sortir tous mes anti chars pour les tomber.

avatar
cchaudard

Messages : 6
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 42
Localisation : guéret

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  The Miles le Ven 25 Jan - 19:29

Quand je pense à ma vieille armée de la Plaine des Os, représentant les elfes revenu de la mort pour châtier les Druchii... J'utilisais les règles des roi des tombes et on s'était bien foutu de ma gueule à l'époque parce que je m'obstinais à jouer un avatar de Khaine en guise de scorpion des tombes...

The Miles

Messages : 1555
Date d'inscription : 09/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  Ferrus le Sam 26 Jan - 17:57


Superbe baston Shocked

De chouettes figs...Mais bon ça reste du Xénos tout ça...

MORT AUX XENOS , MORT AUX HERETIQUES...POUR L'EMPEREUR (bon je m'égare là tongue ...)
avatar
Ferrus

Messages : 201
Date d'inscription : 17/11/2012
Localisation : Medusa...Segmentum Obscurus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [WH40K] Pour une poignée de Bérylium (RdB de Jérôme)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum